[ 📺 Le documentaire du dimanche : « Animaux Trop Humains : L’Animal et l’Outil » ]

Des découvertes récentes en éthologie ont permis d’établir que des centaines d’espèces animales utilisent des outils.

Les corbeaux de Nouvelle Calédonie, par exemple, se servent de brindilles pour extraire des larves d’insectes de leurs galeries ; les loutres de mer utilisent des pierres plates comme enclumes sur lesquelles elles brisent les coquilles d’oursins et d’ormeaux ; les fourmis couturières construisent des nids composés de feuilles cousues les unes aux autres au moyen de fils sécrétés par les larves de l’espèce.

Jusqu’à récemment, on a cru qu’il était toutefois possible de différencier l’outil humain de l’outil animal dans la mesure où ce dernier n’est ni transmis ni accumulé. Quelques études sur le long terme de populations animales viennent prouver le contraire : l’outil chez les animaux est aussi culturel, certaines populations de chimpanzés se différencient des autres par leur tradition technique : elles cassent des noix grâce à des pierres.

Fort de ces observations, trois questions centrales structurent exhaustivement les perspectives du documentaire : comment l’animal qui utilise l’outil transforme-t-il le monde ? Par extension, comment cet animal transforme-t-il les autres ? Et enfin, comment cet animal se transforme-t-il lui-même ?

Bon dimanche les amis ! 🙂 

Source vidéo : Youtube

 

 

 

[ 📺 Le documentaire du dimanche : « Animaux Trop Humains : L'Adoption Animale » ]
[ 📺 Le documentaire du dimanche : « Animaux Trop Humains : Les Emotions animales » ]

Laisser un commentaire