Le documentaire du dimanche : « Animaux Trop Humains : L’Adoption Animale »

 Le documentaire du dimanche : « Animaux Trop Humains : L’Adoption Animale »

L’altruisme, cet acte qui offre un véritable avantage au receveur et qui coûte au donneur, est certainement considéré à ce jour comme un des paradoxes centraux de l’évolution. Et pourtant, chez les tigres, les abeilles, les dauphins, les lions, et diverses espèces de primates, l’altruisme est poussé jusqu’à l’adoption. Dès lors, comment la sélection naturelle aurait pu éliminer l’altruisme ?

Dans le cas particulier des insectes sociaux, cette substitution parentale avait déjà fait réviser à Darwin sa théorie de l’évolution par la sélection naturelle : le biologiste s’est en effet aperçu que les insectes non-reproducteurs qui adoptaient et assistaient les jeunes étaient porteurs d’une grande partie du bagage génétique de leurs parents. Darwin dû étendre sa théorie au groupe familial. Mais chez les mammifères dont l’homme, quel est l’avantage de l’acte d’adoption ? La controverse au coeur de ce documentaire anime encore aujourd’hui le monde scientifique.

Au cours des années qui suivent l’acte, l’adopté contribue t-il statistiquement à la survie du parent adoptif et vice-versa ? À l’extrême, chez l’homme comme dans le cas des sociétés de mole rats et de guêpes Polistes où certains individus reproducteurs sacrifient leur fécondité, doit on encourager l’adoption pour la survie de l’espèce ?

Tout en soulevant ces questions, ce documentaire étudie avec précaution chaque cas séparément car chaque comportement d’adoption a probablement évolué de manière autonome vers son propre modèle, son propre intérêt voire … son propre désavantage.

Source vidéo : Youtube
Le documentaire du dimanche : "Inside the tanks"...
Le documentaire du dimanche : "Animaux Trop Humains : L'Animal et l'Outil"