Des fermes de saumons écossaises abattent des centaines de phoques qui « menacent » leur production

Bienvenue du côté obscur de votre blini au saumon d’Écosse : la chasse au phoque est légalement pratiquée au Royaume-Uni dans les fermes aquacoles, afin de « protéger » les poissons de leurs prédateurs naturels. L’argument ? Les phoques s’infiltreraient dans les bassins des saumons d’élevage en plein air destinés à finir en filets pour la grande distribution. Ainsi, révèle le Times, un grand nombre de fermes indépendantes ont recours à des tireurs professionnels pour abattre des dizaines de phoques communs et de phoques gris (une espèce protégée). Selon l’association de protection animale Seal Protection Action Group (SPAG), 1 500 phoques auraient ainsi été massacrés en Écosse entre 2011 et 2015 par l’industrie du saumon d’élevage.

Marine Harvest Scotland, le plus gros producteur de saumon d’Écosse reconnaît avoir abattu 21 spécimens en 2016 et une centaine les années précédentes. Il fournit notamment Waitrose et Sainsbury’s, deux des plus grandes chaînes de supermarchés du Royaume-Uni.

Saumon d’origine « équitable »

Ironie du sort, la plupart des enseignes qui vendent le saumon issu de ces fermes se vantent d’avoir recours à des techniques de pêche dites « équitables ». À l’instar de Waitrose, dont le porte-parole insiste auprès du quotidien britannique The Independent sur la rigueur absolue des contrôles sur l’origine des saumons d’élevage vendus par la chaîne. Marine Harvest n’est qu’un producteur épinglé dans une longue liste – qui compte aussi Scottish Sea Farms, le fournisseur de Marks & Spencer.

Parallèlement, la population de phoques dans la région est menacée par la « peste des phoques », une épizootie mortelle qui toucherait actuellement 37 000 phocidés.

« Il reste moins de phoques gris que d’éléphants d’Afrique dans le monde, mais parce qu’ils sont concentrés dans les eaux britanniques, les gens pensent qu’ils prospèrent », s’alarme Andy Ottaway de la SPAG. Et d’ajouter : « Je ne pense pas que le public sache que des phoques se font abattre juste pour qu’ils puissent manger du saumon. »

De son côté, l’industrie assure qu’elle va faire un effort, en améliorant par exemple la résistance de ses filets et en investissant dans de nouvelles technologies destinées à écarter naturellement les animaux – ce qui ne serait pas du luxe ! Longtemps chassé par l’Homme pour sa fourrure et sa graisse, notamment au XIXe siècle, le phoque gris a disparu de nombreuses régions du monde. Deux siècles plus tard, l’industrie du saumon d’élevage contribue à son tour à son extinction. En alertant sur ces pratiques, les associations espèrent faire bouger les lignes : la SPAG travaille ainsi actuellement à un boycott des produits à base de saumon aux États-Unis.

Source : Article de Jeanne Pouget pour Konbini – Publié le 27 Juin 2017
Un concours photo a récompensé ce fabuleux cliché de baleines qui somnolent...
L'équipe Réseau-Cétacés souhaite une bonne fête à tous les papas !

Laisser un commentaire