Île de la Réunion – Survol des baleines : les règles pour les hélicoptères et les drones

La photo d’un hélicoptère estimé proche au-dessus des baleines qui passent au large de La Réunion a provoqué la colère des internautes. La compagnie Corail Hélicoptères explique que le vol à basse altitude faisait partie d’entraînements.

La compagnie Corail Hélicoptères s’exprime suite à la circulation sur les réseaux sociaux d’une photo d’un de leur appareil en vol au-dessus de baleines.

Les internautes s’insurgent de voir un hélicoptère à quelques dizaines de mètres au-dessus des cétacés.

L’approche des baleines

Sylvain Delaspre, de l’équipe de sensibilisation et de protection des cétacés, s’exprime : « Concernant la partie aérienne, il y a une hauteur minimale où il ne faut pas descendre en dessous. Pour les ULMs, ça va être 300 mètres d’altitude et pour les hélicoptères, c’est 500 mètres. »

« Notre équipe est allée voir les opérateurs concernés. On a été leur apporter une charte d’approche et leur rappeler qu’il y a une hauteur. »

La réponse de Corail Hélicoptère


« Cette approche a été réalisée dans le cadre des entraînements nécessaires au maintien des compétences et de la sécurité des vols. Lors d’un exercice de basse altitude sur l’eau, notre pilote s’est effectivement retrouvé à proximité d’une baleine. Bien conscients de l’attrait touristique de l’arrivée des baleines et respectueux de la charte et des partenaires touristiques, notre compagnie s’est toujours assurée de rester dans le cadre réglementaire. Des procédures supplémentaires de vérification et de contrôle lors de nos vols entraînements seront mises en place pour s’assurer de l’absence des baleines, pendant cette saison. »

Et les drones ?

Sylvain Delaspre, de l’équipe de sensibilisation et de protection des cétacés, explique : « Il n’y a rien qui est dit dans la charte d’approche sur les drones. On constate qu’il y a de plus en plus de survol des drones au-dessus des cétacés. On dit de rester à une hauteur de plus de 15 mètres minimum. »

Source : Linfo.re – Publié le 19 Août 2017
Papouasie : Une équipe de plongeurs sauve quatre requins-baleines des filets de pêcheurs
[ 🐬 Pour bien commencer la semaine : Savez-vous que les orques femelles donnent naissance à un seul nouveau-né, environ une fois tous les cinq ans ? ]

Laisser un commentaire