Les baleines bleues deviennent gauchères quand elles chassent en surface

Selon une équipe de chercheurs américains, préférentiellement droitières, les baleines bleues deviendraient gauchères lorsqu’elles chassent près de la surface.

Lorsqu’elles se nourrissent, les baleines bleues (Balaenoptera musculus) font une merveilleuse démonstration de force. Lors de la chasse, l’animal le plus imposant de la Terre accélère et ouvre grand sa mâchoire en grand afin d’absorber une quantité astronomique de krill. Dans une nouvelle étude publiée le 20 novembre 2017 dans la revue Current Biology, des chercheurs américains ont découvert que si ces cétacés sont majoritairement droitiers, ils peuvent devenir gauchers mais seulement lorsqu’ils se nourrissent près de la surface.

Se tourner du côté gauche pour mieux cibler les proies 

Les scientifiques ont récolté les données des balises installées sur le dos de 63 baleines bleues durant 6 ans. Ces outils étaient capables d’enregistrer des vidéos, la profondeur et également la direction des mouvements effectués par les animaux. Les scientifiques ont découvert que si ces mammifères pesant autant que 25 éléphants – soit 140 tonnes en moyenne pour 27 mètres de long – se tournent principalement du côté droit pour chasser, il existe malgré tout une exception. Lorsque les baleines bleues remontent des profondeurs vers la surface pour attraper du krill, elles effectuent alors des cercles de haut en bas très serrés toujours vers la gauche, précise Ari Friedlaender, un expert des cétacés à l’Institut des mammifères marins de l’Université d’Etat d’Oregon (nord-ouest), principal co-auteur de cette étude.

« Les bancs de crustacés chassés par les baleines qui se trouvent près de la surface, entre trois et trente mètres, sont moins denses et le fait qu’elles tournent toujours vers la gauche à ces faibles profondeurs pour effectuer des cercles leur permettrait de mieux voir les proies », suppose le professeur Friedlaender.

En effet, en roulant sur 360° vers la gauche, les baleines orienteraient leur oeil droit vers la surface et donc vers les proies visées. Selon ces scientifiques, cette manœuvre de rotation orientée vers la gauche serait donc un mécanisme destiné à optimiser leur quête de nourriture. Mais pourquoi favoriser une vision de l’oeil droit ? En raison de la spécialisation des hémisphères gauche et droit chez les vertébrés : les nerfs optiques étant contralatéraux, l’oeil droit est en réalité connecté à l’hémisphère gauche. Or, l’hémisphère gauche serait plus enclin à contrôler les actions routinières mais complexes. Les manoeuvres en profondeur où l’animal ne fait pas un tour complet sur lui-même ne nécessiteraient pas une vision précise du banc de krill.

« Il s’agit du premier exemple d’un animal qui devient gaucher seulement pour exécuter un mouvement spécifique », souligne James Herbert-Read, un chercheur à l’Université de Stockholm en Suède, autre co-auteur de l’étude.

Source : Science et Avenir – Publié le 22 Novembre 2017

 

 

Comme nous, les dauphins utilisent leurs potes et des cadeaux pour draguer
Les hommes ne sont pas les seuls à chasser les grands requins blancs…

Laisser un commentaire