Phénomène inexplicable et inexpliqué : les baleines viennent s’échouer sur les plages d’Australie…

Curieuse rencontre lundi matin (NB le 23.03.09) sur la plage de la baie d’Hamelin, au sud de la ville de Perth en Australie. Ce sont quelques 80 baleines pilotes, ainsi que plusieurs dauphins échoués sur la plage, que des équipes de volontaires ont tenté de sauver, hier, sur la côte Ouest de l’Australie.

La nuit a été longue pour les bénévoles

Pendant toute la nuit, des dizaines de bénévoles ont essayé de maintenir en vie les 17 animaux survivants sur ces 5 kilomètres de plage. Malgré leurs efforts, six ont succombé. Seule solution pour les sauveteurs de la région : emmener les cétacés dans une baie plus sûre et plus protégée. Pour transporter ces animaux de plusieurs mètres de long, un matériel conséquent était nécessaire. A l’aube, une fois le matériel récupéré, les sauveteurs se sont lancés dans une opération risquée consistant à transporter, par la route, les 11 cétacés survivants au moyen de camions et de grues pour hisser les animaux, a expliqué Leanne O’Rourke, porte parole des services de l’environnement.

Les 11 cétacés, à commencer par une baleine femelle et son petit ont survécu à la traversée de 20 km jusqu’à Findlers Bay où tous les animaux devraient être remis à l’eau avant la tombée de la nuit.« Ils ont tous l’air en bonne condition et sont calmes pour le moment », a déclaré Mme O’Rourke.

Un phénomène récurrent et inexpliqué

Au début du mois, ce sont 200 baleines pilotes qui se sont échouées sur une île près de la Tasmanie, au sud de l’Australie. En début d’année, ce sont 48 grands cachalots qui s’étaient échoués sur ces mêmes plages. Plus de 400 baleines échouées en 3 mois. Les plages du Sud de l’Australie et la Tasmanie semblent attirer un phénomène pour le moins inexplicable et jusqu’à maintenant inexpliqué.

Plusieurs hypothèses ont néanmoins été émises. Les interférences produites par les activités marines en mer pourraient être à l’origine de ce genre de phénomène à cause des perturbations dans l’écholocalisation des baleines. D’autres experts ont estimé que les sonars à moyennes fréquences peuvent provoquer une surdité temporaire des baleines, pouvant les entraîner à s’échouer sur les rivages. Certains écologistes, enfin, parlent de phénomène de suicide des baleines ou de conscience de la mort. Certains cétacés, conscients qu’il ne leur reste pas longtemps à vivre, iraient trouver la mort sur les côtes comme les éléphants qui se retirent dans des endroits déterminés qu’on appelle cimetières. Un phénomène étrange dont les scientifiques n’ont pas encore réussi à percer le mystère.

Source : Developpementdurable.com

Selon La Presse Canadienne , six des baleines pilotes secourues ont été de nouveau retrouvées échouées sur une plage isolée. Deux d’entre elles étaient déjà mortes et l’état de santé des quatre autres semblait se détériorer rapidement… Nous n’avons pas plus d’informations à ce jour…

Photos du sauvetage

Un cachalot nain s’échoue sur l'Ile de la Réunion...
Tasmanie : échouage massif de cétacés...