Une nappe de pétrole menace les baleines…

Une marée noire au large de la côte de Kimberley, au nord de l’Australie occidentale, menace les baleines et tortues marines sur leurs routes de migration. Des suivis aérien et satellite ont permis de déterminer son étendue. Du pétrole et du gaz ont commencé à s’échapper du ciment crevassé sur une plateforme pétrolière située à 250 km au large de la côte de Kimberley, depuis la semaine dernière. La nappe dérive lentement vers les côtes.

Selon les estimations, la plateforme aurait perdu environ 470 000 litres de pétrole par jour depuis l’accident ; et malgré les déclarations rassurantes du gouvernement fédéral et de l’opérateur de la plateforme, PTTEP –  selon lesquelles la nappe s’éloignerait des côtes – une baleine et son petit ont été aperçus près de la nappe de pétrole, du côté « littoral » de la plateforme. Si la nappe continue à dériver durant les prochaines sept à huit semaines, il sera alors inévitable qu’elle atteigne la côte. L’autorité gouvernementale australienne qui est chargée du nettoyage, l’Australian Maritime Safety Authority, a jugé l’incident comme étant la pire marée noire qui ait jamais affecté les côtes d’Australie occidentale. Aucune action légale ne sera menée contre la PTTEP.

Humpback_whale-(C)_US_NOAA.jpg

Le littoral de Kimberley est une «autoroute marine» utilisée par 19 espèces de baleines et de dauphins, plusieurs espèces de serpents marins, d’oiseaux et de poissons. Il s’agit d’un des écosystèmes marins tropicaux les mieux préservés au monde, avec la présence d’une importante barrière de corail.

Source : Thewest.com.au Copyright Photo © NOAA.

Actualisation sur la situation de la marée noire en Australie...
L'US Navy affiche sa préférence pour les dauphins...