Nouvelles de « The Cove » & situation des dauphins à Taiji…

Manifestation à Londres pour la sortie de “The Cove” : A l’occasion de la sortie de The Cove en Grande-Bretagne, une manifestation pour l’arrêt des massacres de dauphins s’est tenue le 21 octobre, à Londres, face à l’Ambassade du Japon. Cet événement a été organisé par les associations de protection animale WSPA (Société Mondiale pour la Protection des Animaux), le WDCS (Whale and Dolphin Conservation Society), Whale Campaign, et l’EIA (Environmental Investigation Agency). A cette occasion, Clair Bass, de la WSPA, a déclaré « The Cove nous montre la vérité tragique que cache le sourire des dauphins captifs – ils meurent littéralement pour nous divertir. Nous prions les gens qui aiment les dauphins de ne pas les aimer jusqu’à la mort en payant pour les voir en captivité. » Un appel a été lancé, par The European Alliance to end Dolphins in captivity, à l’Union Européenne pour interdire la construction de nouveaux delphinariums et bannir le commerce de cétacés en Europe.

Pour signer la pétition : bornfree.org.uk

Le public japonais découvre The Cove : Le réalisateur du documentaire, Louie Psihoyos, a assisté à la première de The Cove au Japon, en présence du responsable des pêches de Taiji et de Masayuki Komatsu, commissaire du Japon à la CBI. Les réactions à l’issue de la projection sont mitigées. Le réalisateur a contré les questions visant à discréditer son message en insistant sur les dangers sanitaires qu’implique la consommation de viande de cétacé.

Whale_meat_on_sale_at_a_Tokyo_fish_market_in_2008_(C)_Stephan_Powell.jpg

La capture de dauphins et l’abattage de globicéphales semblent se poursuivre à Taiji : Des images obtenues par une équipe de l’Al Jazeera suggèrent que la chasse et la capture de dauphins auraient repris dans la ville japonaise. Le reportage montre plusieurs dauphins maintenus dans la baie fermée par des filets. Selon un pêcheur, il s’agirait de la troisième chasse de la saison ; les dauphins sont capturés pour être vendus aux aquariums, tandis que les globicéphales sont tués pour leur viande.

Le réalisateur de The Cove propose de reverser les bénéfices générés à Taiji : Louie Psihoyos a proposé à la ville de Taiji de lui verser l’intégralité des recettes générées par le film si elle mettait un terme aux massacres de dauphins. Le réalisateur espère que cet argent sera investi dans le développement d’activités d’observation des cétacés, basée sur une exploitation non létale. Afin d’augmenter son impact au Japon, Save Japan Dolphins  a réalisé une version japonaise de son site .

Dolphins_Japan_(C)_Cinz-FLickers.jpg

Source :  divemagazine.co.uk  takepart.com   news.yahoo  aljazeera.net

23 000 dauphins massacrés... 1 € pour faire la différence ! : bilan de l'action...
The Cove & Save Japan Dolphins ("Sauvez les Dauphins du Japon") : du nouveau !

Laisser un commentaire