Rencontre avec le dauphin du Gange en Inde – Nathalie Dieul (2009)

Nathalie Dieul, bretonne et québecoise, travaille bénévolement dans un orphelinat en Inde dans le cadre du projet Volont’Asia, mais elle se préoccupe également de la préservation des espèces sauvages locales. Elle a mis à disposition de Réseau-Cétacés ses plus belles photos de Plataniste du Gange, un cétacé d’eau douce, rare et menacé, qu’elle a eu l’occasion d’observer et de photographier dans le nord de l’Inde. 

Ses photos de platanistes ont été prises dans le West Bengalen mars et début avril 2009. Le 24 mars 2009, Nathalie commentait sur son blog : « Presque chaque jour depuis que je suis à Mayapur, je vais me baigner dans le Gange et j’ai la chance d’y observer des dauphins. J’en vois toujours quelques-uns, mais aujourd’hui, j’ai vu un spectacle extraordinaire. J’ai été à l’endroit où la rivière Jalangi se jette dans le Gange, et les dauphins y étaient très nombreux. Ils chassaient pour se nourrir. Ils étaient par moment 3 à sortir en même temps la tête et le dos de l’eau. Ils sortaient bien la tête de l’eau, et certains venaient à 20 mètres de moi. Je suis restée les observer pendant 3 heures. J’ai pris de nombreuses photos pour pouvoir en avoir quelques bonnes : la chasse photographique aux dauphins est plus difficile que celle aux baleines. Ils restent entre 45 secondes et 3 minutes sous l’eau, alors il faut être patient pour arriver à appuyer sur le bouton de l’appareil au bon moment et en cadrant bien, sans se laisser distraire par les autres dauphins qui sortent à côté ! Cette espèce est appelée « plataniste du Gange », et aussi « susu » à cause du bruit de son souffle quand il atteint la surface. Avant de quitter les cétacés, je me suis baignée avec ce magnifique spectacle…

 Dauphin_du_Gange-(C)_Nathalie_Dieul.jpg

Le plataniste du Gange (Platanista gangetica), une des espèces de cétacés les plus menacées au monde, a récemment été qualifiée d’« Animal aquatique national » par le gouvernement indien. Un nouveau plan de protection a également été mis en place pour assurer la survie future de l’espèce.

Découvrir le blog de Nathalie Dieul : Volont’Asia

Les Orcelles d'Irrawady - Nathalie Dieul (2010)
OH ! BALEINIERS ! Anne-Eloïne (2009)

Laisser un commentaire