Sauvetage d’un jeune rorqual à bosse à Hawaï…

Un jeune rorqual à bosse était prisonnier de plusieurs mètres de cordages  – qui lui entouraient la bouche, la tête et l’arrière de l’évent – lorsqu’il fut observé par une embarcation de whale-watching.

Le baleineau, âgé de 2 à 5 ans, a eu la chance d’avoir été libéré après plusieurs heures de labeur intense et dangereux. Sans cette aide, le petit rorqual n’aurait pas survécu, car les amas de cordes ne lui auraient pas permis de s’alimenter correctement. De plus, en grandissant, les cordes se seraient progressivement encastrées dans les chairs de l’animal.

Durant cette opération, l’allure de la baleine a dû être réduite de plus de moitié au moyen de bouées et d’une ancre. Ensuite, à l’aide d’une perche équipée d’une extrémité coupante, les liens ont pu être tranchés en 15 minutes.

L’animal avait été initialement marqué afin de pouvoir garder sa trace en attendant d’avoir les conditions optimales pour lui porter secours. L’opération de sauvetage avait été retardée à cause du mauvais temps et des conditions difficiles en mer. L’équipe a dû se montrer particulièrement vigilante car le baleineau était accompagné de deux adultes, qui nageaient de part et d’autre de l’animal.

De nombreux cétacés périssent chaque année suite à des collisions avec le matériel de pêche. Les cétacés restent prisonniers des liens meurtriers et meurent asphyxiés ou succombent à leurs blessures. De plus, les sauvetages de ce type n’ont pas toujours une issue heureuse.

Whale_caught_shark_net---13_10_09_-(C)_Michael_Dawes_FLickr.jpg

Source :  mauinews.com  (03.12.09)

thesunnews.com 

Le cachalot "empoisonne" la tribu...
Mort du dauphin tacheté échoué en Floride...

Laisser un commentaire