Communication interspécifique : l’équivalent de l’Esperanto chez les dauphins ?

Une scientifique vient de constater que, lorsque deux espèces de dauphins rentrent en contact, elles modifient leurs vocalisations… peut-être pour trouver un langage commun.

Le fait en lui même a déjà été constaté chez les orques (regardez par exemple ce reportage sur les orques du National Geographic). Ce n’est donc pas si surprenant que ça… Mais voici les faits.

Laura May-Collado, chercheuse en biologie marine de l’Université de Puerto-Rico, a observé le phénomène au large des côtes du Costa-Rica, entre des Grands dauphins et des dauphins de Guyane.

Les vocalisations des Grands dauphins sont généralement longues et ont une fréquence plus basse. Chez les dauphins de Guyane, c’est l’inverse. Mais lorsque les deux espèces nagent côte-à-côte, elles modifient leurs vocalisations, pour trouver une sorte de langage hybride ou intermédiaire. Les Grands dauphins utilisent des sons plus aigus et plus brefs, tandis que les dauphins de Guyane adoptent des fréquences plus graves.

La chercheuse est la première surprise de sa découverte : “J’étais surprise de découvrir cela, car je m’attendais à ce que chaque espèce amplifie, voir exagère, leurs signaux spécifiques. Au lieu de cela, les signaux enregistrés lors de ces rencontres s’avèrent devenir plus homogènes.”

Et la scientifique d’émettre cette conjecture : les relations entre les deux espèces n’étant pas toujours pacifiques, cette modification dans les vocalisations pourrait traduire la volonté d’envoyer un signal “ami”, destiné à éviter les conflits.

Pourquoi pas ? Difficile de trancher là-dessus, du moins tant qu’on aura pas pris la peine de chercher à établir une véritable communication interspécifique avec ceux que les Grecs anciens appelaient déjà, il y a de cela plus de 2000 ans, nos “frères marins”.

De votre côté, avez-vous une hypothèse pour interpréter le phénomène ?

(c) Creative Commons.jpg

Article original : takepart.com   (octobre 2010)

Laura J. May-Collado, Changing in Whistle Structure of Two Dolphin Species During Interspecifc Associations

Source :  blog-les-dauphins.com

 

Cachalot du Miocène : le fossile du super-prédateur livre ses secrets...
La protéine du sonar