Les coraux asiatiques meurent trop vite…

Les coraux du sud-est asiatique et de l’océan Indien, victimes du blanchissement  en dix ans provoqué par le réchauffement des eaux, sont aujourd’hui au plus mal, selon des scientifiques australiens.

Sous l’effet d’un afflux d’eau chaude dans l’océan Indien, les coraux ont blanchi avant de mourir sur des récifs allant de l’Indonésie jusqu’aux Seychelles, a indiqué le centre australien d’études des récifs coralliens.

Les récifs des Philippines, du Sri Lanka, de Birmanie, Thaïlande, Malaisie et Singapour ont également été touchés par le même phénomène dû à l’augmentation de la température de l’eau. « Il s’agit certainement du pire épisode de mortalité des coraux depuis 1998. Il pourrait s’avérer être le pire connu par les scientifiques » a indiqué Andrew Baird, l’un des chercheurs.

Selon ce dernier, l’amplitude du phénomène est si grande et la hausse de la température de l’océan tellement plus forte que la normale par endroits, qu’il s’agit « presque certainement d’une conséquence du réchauffement climatique ».

Le phénomène actuel est comparable à celui de 1998, quand des eaux plus chaudes avaient affecté les barrières de corail du monde entier.

Il est encore trop tôt pour dire si la Grande Barrière de Corail australienne, un site touristique réputé pour son exceptionnelle biodiversité marine, sera affectée, a ajouté le scientifique. En revanche, les coraux de la mer d’Andaman et du centre du Pacifique risquent d’être touchés, a-t-il affirmé.

Le phénomène de blanchissement s’explique ainsi : le corail abrite des millions d’algues qui lui donnent ses couleurs et ne supportent pas l’élévation en cours de la température de l’eau. Une fois les micro-algues mortes, le corail se décolore et meurt de faim, se transformant en un squelette calcaire.

Dolphins (C) Lian Msceboard-Flickr.jpg

Source : ushuaia.com  (19.10.10)

Les dauphins apprennent à "marcher" sur l’eau !
Cachalot du Miocène : le fossile du super-prédateur livre ses secrets...

Laisser un commentaire