La population insulaire de fausses orques de Hawaï menacée…

L’agence américaine National Marine Fisheries Services(NMFS) a récemment proposé de classer la fausse orque insulaire de Hawaï (Pseudorca crassidens), dont la population ne serait constituée que de 150 à 170 individus, sous la catégorie «  population menacée » dans l’US Endangered Species Act. (c) Blue dolphin Marine Tour_ FLickr.jpgLa proposition a été publiée le 17 novembre dernier sur le Registre Fédéral. Elle est le résultat d’une année de révision du statut de l’espèce par un panel d’experts, suite à une demande de protection délivrée par la NRDC. Les constatations ont montré que les fausses orques insulaires de Hawaii constituaient une population distincte, en danger d’extinction, sur l’ensemble de son aire de répartition, un prérequis pour être inscrite sur l’Endangered Species Act. La situation actuelle de cette population est particulièrement alarmante : les calculs sur la viabilité de la population sous la plupart des modèles font état d’un déclin probable sur trois générations à moins de 20 individus, au point où aucune récupération ne pourrait être possible.

Sous l’Endangered Species Act, le NMFS dispose désormais d’un an pour émettre sa décision finale et inscrire officiellement la population, ce qui permettra la mise en place d’un plan de rétablissement, la mise à disposition de ressources et l’étude approfondie des facteurs de déclins et des menaces sur la population, avec une attention particulière sur la prise accidentelle dans le matériel de pêche.

Télécharger le dossier de la NMFS   (en anglais).

Les "vilains petits canards" de la nature au bord de l’extinction...
Indonésie : 46 000 km2 d'océan deviennent un sanctuaire protégé...