Comité de pilotage des 2 sites Natura 2000 en mer « Golfe d’Ajaccio » et « îles sanguinaires et Golfe d’Ajaccio »

Le mardi 7 juin a eu lieu, sous la présidence de la préfecture maritime de la Méditerranée et de la préfecture de Corse du Sud, et la vice-présidence de l’Office de l’Environnement de la Corse, le lancement du 1er comité de pilotage des 2 sites Natura 2000 en mer « Golfe d’Ajaccio » et « îles sanguinaires, Golfe d’Ajaccio » à l’hôtel de ville d’Ajaccio. -(C) air freelancer_Flickr-2.jpgLe site « îles sanguinaires et Golfe d’Ajaccio » est un site « directives oiseaux » de 47 374 ha à 98% marin. Il abrite une des plus importantes colonies de cormorans huppés de Méditerranée, c’est également un site d’importance pour le goéland d’Andouin.

Le site « Golfe d’Ajaccio » est un site directive « habitat » d’environ 48 000 ha à 100 % marin. le littoral rocheux de ce site abrite une grande variété d’espèces d’algues, de mollusques, d’éponges ou encore de crustacés. Les côtes du Golfe forment un grand canyon sous-marin dans lequel séjournent plusieurs espèces de mammifères marins.

Ce 1er comité de pilotage a permis de lancer la concertation pour leurs gestions sur la base du recencement de la faune et de la flore et des activités socio-économiques.

Source : tv5.org  (17.06.11)     Note de Réseau-Cétacés: les eaux corses sont le refuge d’une population résidente de grands dauphins (Tursiops truncatus). Les espèces teutophages, qui s’alimentent principalement de céphalopodes (calmars et poulpes), comme le dauphin de Risso (Grampus griseus), le globicéphale noir (Globicephala melas) et le grand cachalot (Physeter macrocephalus) fréquentent notamment le canyon sous-marin.

L’écologie marine au service de l’amélioration des pratiques de la pêche...
Le gouvernement du Canada et Nunavut Tunngavik Incorporated concluent une entente sur la gestion du narval...