Océan Indien : retour des baleines à bosse !

« Whale watching » à Mayotte : le retour des baleines à bosse dans le plus grand lagon de l’Océan Indien !

Chaque hiver, durant la saison des alizés, plusieurs centaines de baleines à bosse se retrouvent dans les eaux chaudes et peu profondes du lagon de Mayotte. C’est l’occasion d’une rencontre inoubliable, encadrée par des professionnels et accessible pour tout public…

Après une longue migration depuis l’Antarctique, les baleines à bosse trouvent refuge dans les eaux calmes du lagon de Mayotte. A l’abri des prédateurs, le littoral mahorais est le rendez-vous annuel des baleines qui viennent s’accoupler et mettre bas leurs petits.

Le spectacle est grandiose, entre parade nuptiale frénétique, sauts impressionnants et baleineau attendrissant, les émotions prennent tous leurs sens.

Durant plus de 4 mois, de juillet à novembre, on estime qu’un minimum de 200 individus séjourne dans le lagon de Mayotte. Plusieurs opérateurs proposent des sorties en mer de quelques heures au cours desquelles on est assuré d’apercevoir des cétacés et dans certains cas de les observer de très près en toute sécurité.

Dans ce sens, les autorités de Mayotte ont édictées des règles précises afin de ne pas perturber les mammifères marins. Une réglementation d’approche et d’observation des cétacés est largement respectée par les professionnels du « whale watching » (1).

Ainsi, les bateaux doivent couper leur moteur dans un rayon de 100m d’une baleine et l’observation est limitée à 2 embarcations pour une durée de 30 minutes maximum.

Dans ces conditions, il est possible de réaliser des observations exceptionnelles car les baleines mises en confiance, s’approchent parfois d’elles mêmes à quelques mètres des bateaux. Ce tourisme baleinier plus responsable attire de plus en plus les touristes et favorise ainsi le développement de cette activité.

Aujourd’hui plus de 10 000 personnes s’émerveillent chaque année devant le spectacle de ces baleines aux grandes ailes.

Le lagon de Mayotte à travers son écotourisme baleinier et la richesse de sa biodiversité constitue le produit phare de la destination Mayotte.
(1) Il existe aujourd’hui 6 opérateurs Whale Watching à Mayotte : 2 à Mamoudzou, 2 à Dzaoudzi et 2 dans le Sud de l’île .

Plus d’informations sur www.mayotte-tourisme.com
 Source : emd-net.com  (juillet 2011)10BaleinesRadarSudStLeu15_07_11MichaelRard-1904.jpgEn parallèle à la publication de la news ci-dessous, notre équipe à reçu l’information suivante de Michaël Rard, Président de l’Observatoire Marin de La Réunion :
Ile de la Réunion : arrivée massive des baleines à bosse !

Depuis la fin de la houle, les baleines arrivent massivement, un peu à la manière de l’année dernière.  En effet, après un groupe de 4 baleines qui est passé à Grand’Anse il y a quelques jours, puis 2 baleines à St Leu le 13 Juillet (avec le 1er baleineau de l’année !), ce vendredi 15 juillet sera extravagant pour un démarrage de saison.  En effet, après l’observation de 2 baleines au large du Cap La Houssaye en début de matinée de ce 15 Juillet 2011, c’est un énorme groupe de plus de 10 baleines qui vient frôler l’après-midi les berges du Sud de St Leu, en face du radar (au Nord des Avirons) durant plus d’une heure trente !!!  Pectorales qui claquent, caudales qui se dévoilent, et même 2 sauts somptueux, les baleines étaient en effervescence, se séparant jusqu’ à 5 groupes de 2 baleines ou formant parfois des groupes de 5 à 6 individus chahuteurs. Tandis que 2 individus partiront au Sud, 2 individus restront sur place et un groupe de 6 individus minimum mettra le cap au Nord à toute vitesse.  Parmi ces 10 baleines, ce sont 3 individus qui ont pu être identifés par leur nageoire caudale !  A ce jour, ce sont 30 observations de baleines à bosse qui ont pu être recensées cette année par l’Observatoire Marin de La Réunion, avec la mise au monde du 1er baleineau de la saison 2011.  Autant dire que la saison commence fort après cette longue attente houleuse de ces dernières semaines. Ca promet, espérons-le, une superbe saison « baleines ».  Rappelons que la charte d’approche des baleines est toujours en vigueur et que cette année 2011 sera capitale et importante puisque, si elle n’est pas respectée, La Réunion risquera de voir arriver une législation plus stricte avec la réalisation d’un décret préfectoral qui pourra mener à des verbalisations en cas de non respect.  Mais aussi que ces baleines sont des animaux protégés. Par conséquent, il s’applique déjà la loi sur la conservation des espèces protégées qui stipule notamment qu’il est interdit de les stresser, de les toucher, de les blesser, etc.  Enfin, nous rappelons que toute personne qui observe et/ou photographie une baleine est la bienvenue en nous faisant parvenir ses observations, afin de participer au recensement annuel des dauphins et des baleines à La Réunion, mission de l’OMAR depuis déjà plusieurs années à présent. Ces données permettent de mieux suivre et de mieux connaître le comportement de ces grands cétacés et de pouvoir mieux répondre aux questions sur justement d’éventuels plans de protection ou de méthodes d’approche non néfastes pour ces animaux.  Nous ne manquerons pas en retour de vous faire une petite synthèse de la saison baleine en cours.  Et peut-être aurez-vous l’honneur de pouvoir parainer une baleine en lui donnant son nom si elle ne figure pas encore au classeur des baleines à bosse identifiées à La Réunion.  Merci pour votre participation !  Michaël Rard,
Président de l’Observatoire Marin de La Réunion
Observatoire Marin de La Réunion
Appt 8, résidence Les Papangues – 18 ter, Route de Saint Pierre
97434 La Saline-les-Bains – île de La Réunion
Tel : 02-62-29-89-81 / GSM : 06-92-24-92-28 / Site  :
www.omar.fr  / autre email : michael.rard@orange.fr   

Actualité récente en rapport :La Réunion : dernière saison de test pour la charte baleine…  Ile de La Réunion : les baleines pointent leur caudale !   Ile de la Réunion : ne vous approchez pas des baleines, sinon les sanctions vont tomber !  Une étude sur les baleines à bosse de l’océan Indien présentée à la Commission Baleinière Internationale…  Observation des cétacés sur l’Ile Maurice : vigilance !  

Une baleine charme les Californiens...
La baleine, une star très convoitée en Islande !