Les îles Cook annoncent la création de la plus grande réserve marine du monde !

Alors que l’Australie annonçait en juin la création du plus vaste réseau d’aires marines au monde, à l’ouverture du Forum des îles du Pacifique fin août, les îles Cook ont annoncé la création de la plus grande réserve marine, d’une superficie équivalente au double de la France.800px-Motu_Maina (C) Photo taken by Mr Bullitt from Sweden.JPG


Protéger le PacifiqueA l’annonce de la création de la réserve de 1,065 million de kilomètres carrés, le premier Ministre des îles Cook, Henry Puna, a déclaré qu’il s’agit de « la plus grande zone de l’histoire [créée] par un seul pays pour la conservation et la gestion de l’océan ». La réserve couvre la moitié des eaux territoriales, riches en récifs coralliens, plantes marines et poissons. Pour Henry Puna, la protection de l’écosystème du Pacifique est une contribution majeure des îles Cook « au bien-être non seulement de nos populations, mais de toute l’humanité ». « La réserve marine apportera le cadre nécessaire à la promotion du développement durable en conjuguant les enjeux de la croissance économique, tels que le tourisme, la pêche et l’exploitation minière des grands fonds, et la préservation de la biodiversité de l’océan », a-t-il précisé. Le premier Ministre a appelé les autres États insulaires du Pacifique à suivre l’initiative des îles Cook afin de créer une immense zone marine protégée. Une source de revenusPour Marea Hatziolos, spécialiste des espaces marins et côtiers à la Banque mondiale, l’initiative des îles Cook bénéficiera à la fois à l’environnement et à l’économie du pays : « Il y a vraiment une dimension économique à cette initiative, outre la protection de la biodiversité. Elle permet aux petits États du Pacifique de générer des recettes. » La réserve comprendrait une zone où toute pêche serait interdite ainsi que des zones où le tourisme et une pêche surveillée seraient autorisés, permettant ainsi la reconstitution de stocks de poissons à valeur commerciale comme les thons. Source : greenetvert.fr (12.09.12)

Source photo : wikimedia.org

Marineland : l'Ontario renforcera la loi...
Les éoliennes gênent les marsouins...