Madagascar. Elle tente de percer le mystère des baleines à bosse…

Anjara Saloma est la responsable scientifique de l’association malgache Cétamada. Elle doit bientôt participer au premier congrès mondial sur les baleines à bosse. Interview.

Anjara Saloma prépare une thèse sur ce qui reste une énigme chez les baleines à bosse : la relation entre la mère et le baleineau…« Je veux comprendre, par exemple, comment la baleine communique avec son petit, explique la biologiste marine. Les célèbres chants, notamment lors des périodes de reproduction, n’ont pas encore livré tous leurs secrets… « Mais aussi pourquoi et comment la mère alerte le baleineau des dangers, notamment à l’approche des bateaux de pêche ou touristiques, comment se passe la naissance, l’allaitement, poursuit la jeune scientifique malgache. On sait qu’une mère peut fournir 100 litres de lait par jour, mais quand le baleineau se nourrit-il pour prendre jusqu’à 50 kg par jour ? »…

 

Lire l’article complet :  ouest-france.fr

Source photo :  wikimedia.org

Golfe du Mexique - Dauphins : surmortalité confirmée après la marée noire de BP
Les dauphins aussi ne supportent pas le bruit...

Laisser un commentaire