Découvrez la «poubelle de mer», le robot dépollueur testé à la Grande-Motte…

Cet objet étonnant, inventé par deux Australiens, permet d’aspirer les déchets en mer…

La Grande-Motte sera la toute première station balnéaire française à essayer la « poubelle de mer ». Ce drôle de robot, baptisé Seabin, a été conçu par deux Australiens : Andrew Turton, constructeur de bateaux et fou de navigation, et Pete Ceglinski, designer industriel et passionné de surf.
Installé sur le port, l’objet permettra d’aspirer les déchets, notamment les plastiques, à l’aide d’une pompe électrique. Une fois plein, le sac, fabriqué à base de fibres naturelles, n’a plus qu’à être changé… comme une poubelle normale.

Pour les générations futures

« Seabin est au-delà d’un produit efficace… Nous travaillons pour les générations futures, pour qu’elles puissent jouir sereinement des formidables richesses qu’offrent les océans. Le jour où il n’y en aura plus besoin, nous aurons atteint notre objectif », soulignent les deux concepteurs du robot aspirateur, qui ont pris conscience de la pollution de la mer en s’adonnant à leurs passions.

A La Grande-Motte, six poubelles flottantes vont être posées d’ici septembre. « C’est un projet vraiment génial, qui correspond totalement à la politique que nous menons sur la commune, à mi-chemin entre le nautisme et le développement durable », se réjouit Stephan Rossignol (LR), le maire de la station balnéaire héraultaise.

C’est d’ailleurs un industriel français, Poralu Marine, leader des installations portuaires en aluminium, qui détient l’exclusivité mondiale de la fabrication et de la distribution mondiale de Seabin, qui sera commercialisé fin 2016 si les essais s’avèrent être concluants.

Source & liens complémentaires : 20minutes.fr, 03.05.16

Louisiane (Etats-Unis) - Un dauphin échoué est soigné et remis à l'eau...
Une drôle de méduse découverte dans l’océan Pacifique...

Laisser un commentaire