Baltimore (U.S.A). L’Aquarium National annonce qu’il transférera ses dauphins vers un sanctuaire marin d’ici 2020

L’aquarium National de Baltimore (U.S.A.) annonce qu’il transférera ses dauphins vers un sanctuaire marin en 2020… !

 

Les dauphins Tursiops Chesapeake et Maya pendant une session d'entraînement à l'Aquarium National de Baltimore. (Lloyd Fox, Baltimore Sun)

Les dauphins Tursiops Chesapeake et Maya pendant une session d’entraînement à l’Aquarium National de Baltimore. (Lloyd Fox, Baltimore Sun)

 

« Le moment est venu de transférer nos dauphins vers un sanctuaire marin »… Ce sont les mots du PDG de l’Aquarium National de Baltimore.

Quelques mois après que SeaWorld ait renoncé à renouveler sa population d’orques captives, et quelques semaines après le mouvement international « Empty the Tanks » (« Videz les bassins »), l’Aquarium National de Baltimore a annoncé, ce mardi, son projet de transférer son groupe de dauphins captifs – 8 grands dauphins (Tursiops truncatus) – vers un sanctuaire en mer.

Cette décision intervient après des années de protestation de la part des défenseurs des droits des animaux ainsi que d’autres personnes qui considèrent qu’il est inhumain de détenir en captivité des animaux si peu adaptés à cette condition du fait, notamment, de leur complexe intelligence.

L’aquarium travaillait depuis 5 ans sur les différentes options pour ces animaux dont la communauté scientifique reconnait qu’ils bénéficient d’une intelligence avancée par rapport à d’autres espèces et qu’ils ne peuvent pas se développer convenablement hors de leur habitat naturel où ils forment des groupes sociaux et parcourent de longues distances.

L’Aquarium est pourtant l’une des plus grandes attractions touristiques de Baltimore et attire, à l’instar du Marineland d’Antibes en France, 1.3 millions de visiteurs par an.

L’article du Baltimore Sun paru ce jour, précise que les fonds nécessaires à la réalisation du projet n’ont pas encore été trouvés et rappelle également que l’opinion publique s’oppose de plus en plus au maintien des cétacés en captivité notamment grâce aux documentaires « The Cove » et « Blackfish ».

Concernant l’avancée du projet, l’article signale que les fonds n’ont pas encore été réunis et que le site n’a pas été identifié à ce jour.

En outre, l’article ne précise pas si les dauphins pourront couler une retraite paisible au sein de ce sanctuaire où s’ils seront encore soumis à des shows ou interactions.

A suivre, donc…

 

Source : The Baltimore Sun, 14.06.2020

 

La France doit elle aussi transférer sa population captive de cétacés vers des sanctuaires marins ; pour cela, nous vous invitons à signer et partager la pétition en rapport :

http://www.reseaucetaces.fr/petition-les-cetaces-et-la…/

Nous vous rappelons également que, le 29 décembre dernier, la plainte déposée par Réseau-Cétacés – en partenariat avec C’est Assez ! & l’ASPAS – à l’encontre du Marineland d’Antibes a permis l’ouverture d’une enquête préliminaire : http://www.reseaucetaces.fr/…/plainte-contre-le…/

"The Cove" & "Blackfish" débarqueront au Marineland d'Antibes, le 14 août... !
Près de 60 manifestants anti-captivité à nouveau rassemblés devant Marineland