Ile de la Réunion – Charte d’approche des animaux marins : une brigade en mer

La charte d’approche et d’observation responsables des mammifères marins et des tortues marines a été signée début juillet par les professionnels de l’océan. Elle comporte des consignes à respecter pour garantir au mieux la tranquillité des animaux. Une brigade intervient en mer régulièrement pour sensibiliser les professionnels et les plaisanciers.

Lors de leurs sorties pour sensibiliser les usagers de la mer sur une approche responsable des animaux marins, Ludovic, Sylvain et Mayeul ne sont pas toujours bien reçus. Navigation et mise à l’eau dans la trajectoire des baleines, non respect des distances de sécurité, certains plaisanciers ne respectent pas les consignes de bonne conduite comme ce bateau en pleine vitesse.

« Le bateau est reparti à fond, en traversant la route des baleines »

 

« Le zodiac était en observation et au moment de quitter la zone, au lieu de repartir progressivement, avec une vitesse modérée qui ne dépasse pas les 4 nœuds, il est reparti à fond, en traversant la route des baleines. C’est un comportement à éviter », déplore Sylvain Delaspre agent pour la quiétude des cétacés et des tortues marines en mer.

L’objectif de ses interventions en mer est de communiquer sur les bons comportements à adopter pour observer les dauphins, les tortues marines et les baleines, comme celle-ci aperçue au large de Saint-Gilles.

Ne pas s’approcher trop près pour respecter les animaux marins

« C’est respecter les limitations de vitesse pendant l’approche et l’observation. Ne pas s’approcher trop près, en respectant une distance d’au moins 100 mètres par rapport aux cétacés », détaille Ludovic Hoarau, agent pour la quiétude des cétacés et des tortues marines en mer.

Un charte de bonne conduite mise en place depuis juillet 2017

Depuis début juillet une charte de bonne conduite est mise à la disposition des professionnels et des plaisanciers. Lors de l’observation, le nombre de bateaux est limité à 5. Ils doivent tous se situer du même côté pour ne pas encercler l’animal. Les engins aériens doivent également rester à bonne distance.

Les mauvais comportements perturbent les cétacés qui viennent se reproduire dans la zone. À force de les regarder de trop près, les baleines risquent de ne plus venir sur les côtes réunionnaises.

Source : Linfo.re – Publié le 06 Août 2017
Australie - Une baleine heurte un bateau et blesse des passagers
« Ils nous en ont mis plein les yeux » : un spectacle sensationnel offert aux baigneurs par des dauphins venus s’amuser sur une plage de Cornouailles