Le cétacé du mois de novembre : le Dauphin d’Hector…

Dauphin d’Hector – Dauphin de Maui (Cephalorhynchus hectori, van Beneden, 1881)

 

Hector s_dolphin-Map_(c)_James_Shook.jpg

LE SAVIEZ-VOUS ? Le dauphin d’Hector est l’un des plus petits cétacés au monde, avec la vaquita et l’orcelle d’Irrawady.

 

Anglais: Hector’s Dolphin     Espagnol: Delfín de Hector   Allemand : Hector delphin

Sous-ordre : Odontoceti    Famille : Delphinidae

Sous-espèces : Distribution, ADN et caractéristiques morphologiques distinctes (squelette, forme du corps)

Dauphin de Maui – Cephalorhynchus hectori maui, sous-espèce distincte de l’île du Nord. Dauphin d’Hector – Cephalorhynchus hectori hectori, sous-espèce distincte de l’île du Sud .

 

Distribution : Endémique de la Nouvelle-Zélande . Distribution restreinte à 8 kilomètres autour du littoral néo-zélandais, dans les eaux d’une profondeur généralement inférieure à 75 mètres.

Population : < 4000 individus

Identification sur le terrain : Facile – Petite taille – Aileron dorsal arrondi, vers l’arrière du corps, de couleur noire – Rostre non marqué

Taille : 60-75 cm à la naissance 1,2 – 1,4 m à l’âge adulte                                                 

Poids : 9 kg à la naissance 30-60 kg à l’âge adulte

 

Description : Aileron dorsal, nageoires pectorales arrondies et caudale noires avec un dégradé de gris vers le corps gris clair. Masque noir autour des yeux, front gris. Menton, gorge et  ventre blancs (excepté entre les pectorales). Deux taches ovales allongées de couleur blanche le long des flancs vers la queue.

                  Hector_dolphin_(C)_webshots_com.jpg

 

Régime alimentaire : Opportuniste. Poissons, calmars, et parfois des crustacés.

Comportement : Curieux et assez peu farouche, il nage près des embarcations lentes ou en arrêt. D’autres comportements incluent les sauts hors de l’eau, le « spyhopping » (tête hors de l’eau à la verticale), ou des coups de nageoire contre la surface de l’eau. Il est plus actif lorsqu’il est en groupe (2 à 8 individus). Les femelles et leurs petits sont farouches. L’espèce est peu sensible au dérangement généré par les bateaux et les baigneurs.

Période de reproduction : Printemps jusqu’au début de l’été.

Statut de conservation : Delphinidé océanique le plus rare au monde.

 

  –        IUCN : En danger (H.h hectori.)            Menace d’extinction (H.h.maui)

–        CITES : Annexe 2

 

Menaces : Population réduite et en déclin durant les dernières années, prise accidentelle dans les filets de pêche, pollution acoustique et environnementale et le tourisme.

Références : KCC (2002) Hector’s dolphin. Kiwi Conservation Club. http://www.kcc.org.nz/animals/hectorsdolphin.htm

Dawson S, Pichler F, Russell K, Baker CS (2001) The North Isl

Le chant des baleines...
Les marsouins sont trop durs d'oreille...

Laisser un commentaire