Les tours opérateurs stoppent toute promotion des delphinariums en Turquie !

TUI, le plus grand tour opérateur européen va arrêter de promouvoir les delphinariums turcs. Les tours opérateurs ne vendront désormais plus de tickets provenant des deux delphinariums d’Antalya. La dimension des bassins, le volume de la musique et la santé des animaux ne répondent effectivement pas aux standards minimums d’accueil pour les mammifères marins.

L’expansion des delphinariums dans certains pays, comme l’Ukraine et la Turquie, s’illustre souvent par le maintien de dauphins de source sauvage dans des installations petites, aux systèmes de filtration inadéquats, sans suivi vétérinaire ; ce qui devient rapidement fatal pour les cétacés.

Dolphinland_Antalya-_Mila_-F-6_ans_(C)_Doruk_Salanci.jpg

La Turquie a ouvert de nombreux delphinariums ces dernières années, en particulier dans les pôles touristiques, comme Antalya ou Kas. De plus, certains dauphins auraient été capturés dans les eaux locales pour fournir des spécimens aux delphinariums nationaux. D’autres parcs ont acheté des dauphins japonais issus des massacres de Taiji. Certains delphinariums turcs détiennent également des bélugas, importés de Russie et des grands dauphins dans le même bassin ; bien que ces deux espèces ont des exigences de températures très différentes.

Enfin, ces delphinariums ouvrent leurs portes sous couvert éducatif ou pour établir des programmes de delphinothérapie lesquels, contrairement à ce qui est annoncé, n’apportent aucun bénéfice réel sur la santé humaine à long terme.

Source :  WDCS

Corée : décès en captivité d'un grand dauphin capturé à Taiji...
Protestez contre le projet d'ouverture d'un delphinarium en Inde !