Sept cachalots morts s’échouent sur le littoral italien…

Sept baleines mortes ont été trouvées sur les côtes italiennes dans les Pouilles, une première depuis le XIXème siècle et qui serait due à la pollution  chimique et électro-magnétique, ont rapporté les médias italiens vendredi.

Neuf baleines, des cachalots d’une longueur d’environ 10 mètres et d’un poids estimé à 15 tonnes, avaient été aperçues jeudi soir le long du littoral du Gargano, à Foce di Varano (centre). Deux d’entre elles ont réussi à reprendre le large, les autres sont mortes.

Le ministère italien de l’Environnement a envoyé des spécialistes sur place et les garde-côtes surveillent la situation.

« Il s’agit d’un événement extraordinaire, non seulement pour l’Italie mais probablement unique en Méditerranée », a expliqué l’association de défense de l’environnement Greenpeace, citée par l’agence Ansa.

« C’est une catastrophe environnementale », a déploré Greenpeace, en soulignant qu’il s’agit d’une espèce protégée et rare.

Les sept cachalots étaient de la même espèce que le protagoniste du célèbre roman Moby Dick de Herman Melville.

sperm_whale_stranded-Netherlands(C)_Marie-II-Flickr.jpg

« Les causes, qui ne sont pas encore établies (en détail, ndlr), sont humaines à 99%, et en particulier à rechercher dans la pollution chimique et électro-magnétique », a affirmé Fabrizio Bulgarini, responsable scientifique en chef du WWF en Italie, cité par l’Ansa.

« Ces animaux subissent les interférences des sonars utilisés par les embarcations pour la navigation », a-t-il ajouté, en précisant que celles-ci pourraient, selon certaines études, causer une « désorientation ou même endommager le système » aidant les baleines à se déplacer dans l’eau.

Une autre hypothèse serait que les animaux aient perdu leur cap sous l’effet d’instruments utilisés pour la recherche et l’exploitation d’hydrocarbures.

Une autopsie des cétacés sera effectuée par une équipe de l’université de Padoue et des scientifiques de l’université espagnole de Las Palmas aux Canaries dans le cadre d’un accord (appelé Accobams) assurant la tutelle des cétacés en Méditérranée, en mer Noire et dans la partie européenne de l’Atlantique.

Source : AFP (12.12.09)

Mort du dauphin tacheté échoué en Floride...
Un bébé orque s'échoue sur l'île d'Oléron...

Laisser un commentaire