États-Unis : Orques « assassines » à Puget Sound…

D’après les chercheurs qui suivent les orques « transient » depuis des années, au large de Seattle, certaines d’entre elles tueraient leurs proies sans les consommer, et donc sans raison apparente.

En un mois, les orques auraient tué trois otaries de Steller et une otarie de Californie sur les îles San Juan. Les pinnipèdes ont succombé à des blessures sévères de type traumatique, incluant des fractures au niveau de la cage thoracique causant des hémorragies internes au sein de la cavité abdominale.

Aucune trace de balle ou d’autres facteurs responsables de la mort n’ont été détectés sur les cadavres. Les collisions avec les bateaux peuvent causer des blessures similaires, mais il est peu probable qu’autant de spécimens aient succombé à ce type d’accident, avec aucun autre type de blessure reporté sur les corps.

 

Killer whale lateral jump (C) Christopher Michel-FLickr.jpg

 

Source : kapsradio.com

Le cétacé du mois de juin : l'Inie de Geoffroy...
Russie : les scientifiques étudient l'hibernation des bélugas sous les glaces...