L’observation des baleines en mer, un potentiel touristique à exploiter…

La valeur des baleines ne se compte pas seulement en tonnes de viande mais en millions de touristes. Plus de 13 millions de curieux les ont observées dans 119 pays l’an dernier, générant quelques 2 milliards de dollars, a rapporté le ministre australien de l’Environnement, Peter Garrett, devant la Commission Baleinière Internationale (CBI) réunie à Agadir.

L’organisme fondé en 1946 pour réguler la chasse baleinière est aussi le seul à gérer les populations de grands cétacés. Depuis quatorze ans, il a créé un groupe de travail scientifique dédié au whale watching, une activité touristique en plein boom consistant à admirer les baleines depuis un bateau.

Harvey Bay- Queensland-Australia (C) bookoo48_Flickr.jpg

L’Amérique latine très active. 

Selon une étude, la première du genre, réalisée par le Fisheries Center de l’Université de Colombie britannique (Canada), le whale watching – pudiquement dénommé « exploitation non létale des baleines » à la CBI – pourrait potentiellement rapporter 3 milliards de dollars par an et 24 000 emplois dans le monde. Au sein de la CBI, l’Amérique Latine est particulièrement active : le whale watching est en hausse de plus de 11 % par an depuis la fin des années 90, trois fois plus que la moyenne mondiale. La Commission a donné son feu vert à un plan stratégique quinquennal sur le whale watching. Son but sera d’encadrer le développement de cette industrie tout en réduisant les impacts d’un tel engouement sur les cétacés.

«  Mal conduit, c’est trop de bateaux au même endroit, trop longtemps et trop souvent », prévient Vincent Ridoux, expert français de la CBI. Le plan doit aussi aider les petits États à s’équiper dans les meilleures conditions possibles. Dans les Caraïbes, la République dominicaine, avec 25 000 touristes embarqués par saison, est la mieux lancée. Les États du Pacifique sont également très demandeurs : plus d’une dizaine ont créé des sanctuaires de baleines.

Source : lavoixdunord.fr (28.06.10)

En savoir plus sur la CBI : La Commission Baleinière Internationale (CBI)… International Whaling Commission


Infos précédentes en rapport avec la 62ème réunion : Protection des baleines : le Maroc veut se positionner sur le plan international…CBI : la Suisse participe à la 62e session annuelle…La baleine à table et dans l’armoire à pharmacie…Le Japon pourrait quitter la CBI en cas de maintien du moratoire sur la chasse à la baleine…Palau contre la reprise de la chasse à la baleine…Le Japon, trublion des négociations sur la chasse à la baleine… Chasse à la baleine : nouvelles accusations de corruption ! CBI : victoire pour les baleines, le moratoire est maintenu ! Le Japon, champion de la protection de ses intérêts de pêche… CBI : après 3 ans d’efforts, le Groënland peut chasser la baleine à bosse…Les baleines menacées par les métaux lourds…

Voir aussi : Le Japon accusé de corrompre des Etats pour leur soutien à la chasse à la baleine !

Observations récentes de Delphinidés sur les côtes de la Manche...
Baleines & dauphins : sorties d'observation en mer Méditerranée...