Des écologistes créent un fonds pour sauver les dauphins à bosse…

Huit organisations de protection de la nature et de la vie sauvage se sont associées pour établir un fonds dont l’objectif est de racheter à l’Etat des terrains marécageux le long de la côte occidentale de Taiwan près de l’estuaire de la Chosui, et ainsi d’empêcher la construction d’un immense complexe pétrochimique du groupe Kuokuang en projet à cet endroit et qui entraînerait la disparition certaine des dauphins à bosse.

Déjà proche de l’extinction – il n’en subsisterait aujourd’hui qu’une centaine de spécimens au large des côtes de Taiwan –, le dauphin à bosse du Pacifique (Sousa chinensis) ne résisterait pas aux conséquences sur leur environnement de cette implantation, affirment les écologistes.

Une campagne d’information a permis de rassembler des promesses de dons pour environ 160 millions de dollars taïwanais, une somme suffisante pour acheter 200 ha de terrain à un prix nettement supérieur à celui demandé par le gouvernement. A terme, c’est la totalité des 2 000 ha convoités par Kuokuang que les militants écologistes veulent rafler ainsi pour être sûrs que le site ne sera pas pollué. Hier, une pétition comportant 30 000 signatures a été remise au ministre de l’Intérieur, Jiang Yi-huah, pour appuyer cette démarche.

Le ministère de la Protection de l’environnement affirme que cette action n’est pas nécessaire dans la mesure où, à l’issue d’une étude d’impact écologique, il a été demandé à Kuokuang de prévoir un corridor écologique de 800 m de large pour protéger les allées et venues des dauphins face à la côte.

(C) Fundacion Omacha- Changua Coast Conservation Action-Flickr.jpg

Source : taiwaninfo  (08.07.10)

Forages en eau profonde : l'administration Obama instaure un nouveau moratoire...
Les calanques : un espace naturel d'une exceptionnelle diversité...