Ile Maurice – Dolphin Watching : les plaisanciers s’opposent à toute réglementation synonyme de chômage…

Les membres de la Fédération des opérateurs de plaisance (FOP) sont opposés à toute réglementation concernant le Dolphin Watching. Par la voix de leur président, Karl Lamarque, ils accusent la Mauritius Marine Conservation Society (MMCS) de les acculer au chômage.

Selon Karl Lamarque, limiter le nombre de bateaux autour des périmètres occupés par les dauphins ne constitue en aucune façon un moyen de protéger les animaux. Pour lui, la MMCS tenterait d’influencer le gouvernement en faveur d’une limitation de bateaux autour de l’espace où se trouvent les dauphins. «Nous ne laisserons pas induire en erreur le gouvernement», a déclaré Karl Lamarque, lors d’une conférence de presse, ce jeudi 2 septembre, au Centre social Marie-Reine-de-la-Paix.

Pour la FOP, de telles réglementations finiront par mener les plaisanciers à interrompre leurs activités et à les mener au chômage. «Il faut arrêter la monopolisation du Dolphin Watching», ajoute Karl Lamarque.

Contacté par lexpress.mu, la présidente de la Mauritius Marine Conservation Society, Jacqueline Sauzier soutient que la pratique du Dolphin Watching est une activité qui mérite une meilleure organisation. «La MMCS n’envisage pas d’interdire le Dolphin Watching. Mais il n’empêche que cette activité est dangereuse pour le bien-être des dauphins, surtout par la manière dont on la pratique à Maurice», soutient Jacqueline Sauzier.

«Le nombre de bateaux entourant l’espace des animaux marins protégés ne cessent d’augmenter. Cela provoque une réaction négative chez l’animal», ajoute-t-elle.

Pour alerter les autorités sur leur sort, les membres de la FOP envisagent une rencontre avec le ministre du Tourisme, Nando Bodha. «Cette rencontre aura pour but de discuter des nouveaux règlements concernant le Dolphin Watching», explique le porte-parole de la FOP.

Dolphin-Watching -brasil (C) Alberto Perdomo-Flickr.jpg

Source : lexpress.mu  (02.09.10)

Un cachalot au large d'Antibes...
Le surfer et la baleine...