L’accouplement des baleines à bosse enfin en images !

Les cétacés sont très mobiles et passent une partie réduite de leur vie en surface, ce qui rend leur étude plus difficile que les mammifères terrestres. Ainsi, même la baleine à bosse (Megaptera novaengliae), l’espèce de baleine la mieux connue des scientifiques, conservait encore les secrets de son accouplement jusqu’à il y a trois semaines.

Les clichés de l’accouplement des deux baleines ont enfin été saisis par le photographe John Poyner, au large de Narooma dans l’archipel de Tonga. La femelle avait été poursuivie par dix prétendants, nageant frénétiquement et se poussant avec énergie, puis elle en choisit finalement un. Elle s’éloigna alors avec lui vers un lagon peu profond. Les baleines s’accouplèrent nageant l’une à côté de l’autre, et non ventre contre ventre, comme les spécialistes l’avaient pensé.

Tonga est l’une des seules destinations au monde, où il légal de se mettre à l’eau avec les baleines, sans bouteille pour ne pas les effrayer, et uniquement muni de palmes, d’un masque et un tuba. Le gouvernement a établi des règles strictes encadrant cette activité, et notamment limitant le nombre de personnes dans l’eau. (C) John Poyner.jpgSource : upi.com  (08.09.10) ruralpress.com  (08.09.10)

Observation de 300 grands dauphins dans la baie du Mont St-Michel !
Ile de la Réunion : dans le souffle des baleines...