Premières signatures des chartes de partenariat PELAGOS entre l’Etat français et les Communes riveraines du Sanctuaire…

Le Sanctuaire PELAGOS est un espace maritime de 87500 km² faisant l’objet d’un Accord entre l’Italie, Monaco et la France pour la protection des mammifères marins qui le fréquentent.

Il héberge un capital biologique de haute valeur patrimoniale par la présence de nombreuses espèces de cétacés, particulièrement nombreux dans ce périmètre en période estivale.

Il s’agit aussi d’un espace dédié à la concertation, pour que les nombreuses activités humaines déjà présentes puissent s’y développer en harmonie avec le milieu naturel qui les entoure sans compromettre la survie des espèces présentes et la qualité de leurs habitats.

Lors de la réunion du groupe sensibilisation de la Partie française de PELAGOS en 2007, les partenaires ont acté la nécessité de renforcer l’implication des collectivités et acteurs locaux dans la démarche PELAGOS.

Cette même demande a été directement formulée en 2008 par plusieurs communes, riveraines du Sanctuaire, désirant devenir partenaires de PELAGOS. Le principe d’une Charte de Partenaire du Sanctuaire a émergé de ces rencontres.

L’un des objectifs principaux de la Charte est de faire évoluer les communes vers une meilleure prise en compte des mammifères marins et de PELAGOS dans leurs activités quotidiennes.

De ce fait, il est convenu que toutes les communes candidates deviennent signataires de la Charte lorsqu’elles font acte de candidature pour la première fois et manifestent par là même, leur volonté de contribuer, à leur propre échelle, dans leurs actions, à la mise en oeuvre de toutes mesures susceptibles de participer à la conservation des mammifères marins. (C) John K_FLickr.jpg
A propos du Parc national de Port-Cros

Créé le 14 décembre 1963, le Parc national de Port-Cros, qui occupe 700 ha de terres émergées et 1288 ha de surfaces marines, est l’un des deux plus anciens Parc Nationaux de France et le premier parc marin européen. Il comprend l’île de Port-Cros, celle de Bagaud, les îlots de la Gabinière et du Rascas ainsi qu’un périmètre marin de 600 m de large.

Son action s’étend également à l’île voisine de Porquerolles où il gère les 1000 ha d’espaces naturels qui lui ont été remis en dotation par l’Etat et où il administre le Conservatoire botanique.

En 1997, le Parc s’est vu décerner, pour l’ensemble de son action, le Diplôme Européen remis par le Conseil de l’Europe et renouvelé depuis chaque année.

Le Parc national de Port-Cros est également chargé, depuis 1999, d’une mission de coordination pour la mise en place et le suivi du Sanctuaire International PELAGOS pour les Mammifères Marins qui est le fruit d’un accord tripartite entre l’Italie, la Principauté de Monaco et la France.

Source : categorynet.com (08.09.10)

Coalition Ocean2012 : remise de la pétition à Maria Damanaki...
Surexploitation des océans : agissez !