Saison de chasse au dauphin 2010-2011 à Taiji : 1er bilan…

La saison de la chasse aux dauphins a officiellement débuté le 1er septembre au Japon. Après plusieurs jours sans sorties, les pêcheurs finirent par encercler avec succès quelques groupes de dauphins. Ils en prélevèrent quelques uns, destinés aux delphinariums, avant de relâcher les autres, sous l’œil anxieux des équipes d’organisations telles que Save Japan Dolphins ou Sea Shepherd, sur place pour documenter le massacre.

Une fois les individus relâchés, les pêcheurs doivent encore les chasser en martelant la surface de l’eau à coups de bâtons et en les poursuivant en bateau. Les dauphins d’un même groupe établissent en effet des liens très étroits avec les autres membres et restent sur place attendant leurs congénères disparus. Les dauphins séparés de leurs groupes et privés de liberté sont  temporairement placés dans des enclos marins avant leur transport vers les delphinariums nationaux ou internationaux.

Six dauphins – quatre grands dauphins et deux lagénorhynques à flanc blanc du Pacifique – ont par ailleurs récemment été importés par un delphinarium chinois et le transfert fut suivi par la presse.

Après trois journées infructueuses pour les pêcheurs, le 21 septembre, un groupe mixte d’une quinzaine de globicéphales et de dauphins de Risso fut conduit dans la baie fermée. Après quelques heures d’attente, et malgré les bâches installées par les pêcheurs pour camoufler leur ouvrage, la couleur de l’eau virant au rouge ne laissa plus de doute sur l’issue fatale des cétacés. Les corps furent ensuite transportés vers le bâtiment « boucherie ».

Le 22 septembre, un nouveau groupe d’environ 19 dauphins fut mené à la baie. Plusieurs furent de nouveau capturés pour être vendus aux delphinariums. Le sort des autres dauphins est pour le moment inconnu.

D’après certaines sources, le mois de septembre serait essentiellement consacré aux captures avant de poursuivre les mises à mort massive des cétacés.

Enfin, après 5 ans d’arrêt, les chasses aux dauphins devraient également reprendre à Futo. D’après un article du journal Izu Shimbun, daté du 27 aout, Futo veut « reprendre la chasse afin de transmettre ces traditions aux générations suivantes » . Un quota de 417 dauphins aurait été délivré. Des équipes de Sea Shepherd se sont rendues sur place afin d’en savoir plus. 

Source : takepart.com    (21.09.10) facebook.com   ecorazzi.com  (17.09.10) Vidéo filmée le 12.09.10 : 80 dauphins ont été capturés ce jour là…

Prenez part à l’action ! Rejoignez l’opération :« 23 000 dauphins massacrés… 1€ pour faire la différence ! » Voir ci-dessous.

Cortège funéraire pour un dauphin devant l'ambassade danoise à Paris...
Bilan mensuel opération "23 000 dauphins massacrés... 1 € pour faire la différence !"