The Cove, la Baie de la Honte sur Canal+ !

Le film documentaire « The Cove, la Baie de la Honte » – dénonçant les massacres de dauphins au Japon – enfin diffusé à la télé ! Chaque année, dans la baie de Taiji, au Japon, 23 000 dauphins sont massacrés. Ric O’Barry, qui fut dresseur de dauphins pour la série «Flipper», entreprend, avec une équipe d’activistes écologistes, de révéler au monde comment les choses se passent. Au Japon, dans une anse dérobée aux regards extérieurs, des pêcheurs se livrent chaque année à un véritable carnage. La viande des mammifères est destinée au marché japonais. Si la chasse à la baleine est interdite depuis 1986 par la Commission baleinière internationale, cette dernière n’interdit pas pour l’heure la chasse aux petits cétacés…
  Site officiel du film : thecove-lefilm.com   

DIFFUSIONS

Jeudi 7 octobre 2010 : CANAL HORIZONS CINÉMA 17h45
Jeudi 7 octobre 2010 : CANAL+ CINÉMA 18h20
Vendredi 8 octobre 2010 : CANAL+ 04h40
Vendredi 8 octobre 2010 : CANAL+ HIGH TECH 04h40
Samedi 9 octobre 2010 : CANAL HORIZONS CINÉMA 07h05
Samedi 9 octobre 2010 : CANAL+ CINÉMA 08h00
Lundi 11 octobre 2010 : CANAL+ DÉCALÉ 10h05
Mardi 12 octobre 2010 : CANAL HORIZONS CINÉMA 14h45
Mardi 12 octobre 2010 : CANAL+ CINÉMA 15h20

INFOS TECHNIQUES

Showview : 7554872
Dolby
Stéréo
Interdit aux moins de 10 ans
HD
Inédit
Dolby digital 5.1

Source : telerama.fr  Critique de Claire Fortier-Durand – journaliste cinéma – à propos du film  :

Avec la baie de Taiji au Japon pour décor, The Cove : la baie de la honte est un appel à la sauvegarde des dauphins réalisé par Louis Psihoyos, un ancien photographe du National Geographic. Filmé secrètement en 2007, il a raflé de nombreux prix, dont l’Audience Award au 25e Festival du film de Sundance et l’Oscar du meilleur film documentaire 2010.

Il y avait eu le très bon documentaire Les seigneurs de la mer et ses requins. Il y a l’excellent documentaire The Cove et ses dauphins.

The Cove nous montre les dauphins que l’on massacre impunément et dont la chair remplie de mercure sert à nourrir des enfants inconscients du risque. Ric O’Barry, dresseur de dauphins (Flipper , c’est lui) a décidé de dédier sa vie à la défense de ces cétacés.

On pensait avoir tout appris sur ce sujet dramatique au seul visionnage de ce documentaire. Pourtant, de façon très intelligente, l’éditeur du DVD a ajouté des modules qui approfondissent certains points passés un peu vite dans le documentaire.

Les suppléments permettent donc de revenir sur le sujet du mercure présent dans le thon et le dauphin qui gangrène ceux qui en mangent. On apprend ainsi ici de façon détaillée comment les surfeurs se sont retrouvés embarqués dans cette cause.

Mais au-delà du drame, The Cove n’oublie pas dans sa version DVD de nous montrer combien la mer peut aussi être belle. En apnée, le court métrage et « Mandy et le dauphin », en plein ballet sous-marin, viennent nous rappeler que la mer c’est aussi ça, une beauté au naturel sans équivalent.

Claire Fortier-Durand

Source : tele.premiere.fr    

Vous venez de voir le documentaire et souhaitez participer à l’action visant à stopper les massacres de dauphins au Japon ? Nous invitons ceux d’entre vous qui veulent s’investir simplement mais efficacement à  : signer la pétition End the Brutal Killing of More Than 20,000 Dolphins Every Year in Japan (« Stopper le massacre de plus de 20 000 dauphin chaque année au Japon« ). Validité de la pétition : 20 janvier 2011. – adresser, en quelques clics seulement, un courrier pré-rédigé aux autorités américaines The Cove: Help Save Japan’s Dolphins (« The Cove : aider les dauphins au Japon« ).- ne pas se rendre en delphinarium. Ainsi que le soulève le film, les delphinariums profitent des battues pour récuperer des individus vivants destinés à approvisionner les bassins du Japon et du Monde entier. Il ne faut pas croire qu’en agissant ainsi les delphinariums « sauvent » les dauphins du massacre ! Bien au contraire, l’industrie de la captivité cautionne les battues en les subventionnant largement ! Sans les fonds versés par les delphinariums, ces dernières ne seraient pas rentables. – parler du documentaire et des actions mises en place à votre entourageprivé et/ou professionnel. Nous invitons ceux d’entre vous qui veulent s’investir encore plus à : faire un  don à Save Japan Dolphins(l’association dirigée par Ric O’Barry, personnage principal du film). Si vous le souhaitez, vous pouvez effectuer votre don via RC (merci de bien préciser dans le libellée de votre versement qu’il s’agit d’aider les dauphins au Japon) : faire un don via RC  – acheter un article (tee-shirt, bracelet etc…)sur le blog Save Japan Dolphins, voir la  boutique en ligne . Les fonds générés par cette boutique financent les actions de protection des dauphins au Japon.- aider RC à organiser des projections de « The Cove, la Baie de la Honte« à travers la France (et les dom-tom !), voir Massacres de dauphins au Japon : aidez-nous à sensibiliser le public ! – devenir Membre de RC– via notre formulaire d’adhésion gratuite en ligne  –  afin de rester informé de l’actualité des dauphins au Japon et d’être alerté des actions menées, notamment les opérations « 23000 dauphins massacrés… 1€ pour faire la différence ! » (ces opérations permettent de récolter des fonds qui sont intégralement reversés à Save Japan Dolphins, plus de 3000 € ont ainsi été collectés lors des deux précédentes opérations). 


Retrouvez plus d’infos et de moyens d’agir
sur savejapandolphins.org et sa page en français 

 

Par avance, merci pour les dauphins qui seront épargnés grâce à votre soutien !

TV - lundi 22 novembre, Arte : L'adieu au dauphin blanc...
TV - Mercredi 22/09 à 11H10 - Madagascar : des baleines et des hommes...