14 octobre : journée internationale de protestation contre les massacres de dauphins au Japon !

Journée de protestation paisible mondiale contre le massacre annuel des dauphins au Japon, comme dépeint dans le documentaire oscarisé the Cove.

Site officiel du film : thecove-lefilm.com       

Le gouvernement japonais émet 23.000 permis annuellement aux communautés côtières pour tuer des dauphins de plusieurs espèces. Quelques-uns sont vendus, avec un grand bénéfice, aux aquariums et à des programmes de « baignade-avec-dauphins », dans le monde entier ; les activités avec les dauphins captifs subventionnent donc l’abattage. La majorité de la horde est abattue pour la viande. Des manifestations se déroulent dans le monde entier devant des ambassades et consulats japonais le 14 octobre. Rejoignez le mouvement pour inciter le Japon à opter pour des méthodes plus durables, comme l’écotourisme et les croisières d’observation des dauphins (lesquelles, ironiquement, deviennent chaque année plus populaires au Japon). Manisfestation parisienne devant le 7, av Hoche, 75008 Paris, de midi à 14h.
Vous souhaitez participer à l’action visant à stopper les massacres de dauphins au Japon ? Nous invitons ceux d’entre vous qui veulent s’investir simplement mais efficacement à  : signer la pétition End the Brutal Killing of More Than 20,000 Dolphins Every Year in Japan (« Stopper le massacre de plus de 20 000 dauphin chaque année au Japon« ). Validité de la pétition : 20 janvier 2011. – adresser, en quelques clics seulement, un courrier pré-rédigé aux autorités américaines The Cove: Help Save Japan’s Dolphins (« The Cove : aider les dauphins au Japon« ).- ne pas se rendre en delphinarium. Ainsi que le soulève le film, les delphinariums profitent des battues pour récuperer des individus vivants destinés à approvisionner les bassins du Japon et du Monde entier. Il ne faut pas croire qu’en agissant ainsi les delphinariums « sauvent » les dauphins du massacre ! Bien au contraire, l’industrie de la captivité cautionne les battues en les subventionnant largement ! Sans les fonds versés par les delphinariums, ces dernières ne seraient pas rentables. – parler du documentaire et des actions mises en place à votre entourageprivé et/ou professionnel. Nous invitons ceux d’entre vous qui veulent s’investir encore plus à : faire un  don à Save Japan Dolphins(l’association dirigée par Ric O’Barry, personnage principal du film). Si vous le souhaitez, vous pouvez effectuer votre don via RC (merci de bien préciser dans le libellée de votre versement qu’il s’agit d’aider les dauphins au Japon) : faire un don via RC  – acheter un article (tee-shirt, bracelet etc…)sur le blog Save Japan Dolphins, voir la  boutique en ligne . Les fonds générés par cette boutique financent les actions de protection des dauphins au Japon.- aider RC à organiser des projections de « The Cove, la Baie de la Honte« à travers la France (et les dom-tom !), voir Massacres de dauphins au Japon : aidez-nous à sensibiliser le public ! – devenir Membre de RC– via notre formulaire d’adhésion gratuite en ligne  –  afin de rester informé de l’actualité des dauphins au Japon et d’être alerté des actions menées, notamment les opérations « 23000 dauphins massacrés… 1€ pour faire la différence ! » (ces opérations permettent de récolter des fonds qui sont intégralement reversés à Save Japan Dolphins, plus de 3000 € ont ainsi été collectés lors des deux précédentes opérations). 
Retrouvez plus d’infos et de moyens d’agir
sur savejapandolphins.org et sa page en français   Par avance, merci pour les dauphins qui seront épargnés grâce à votre soutien !

Etats-Unis (et Paris) : manifestations contre la chasse au dauphin au Japon...
Opération "23 000 dauphins massacrés... 1 € pour faire la différence !" : bilan définitif