Les baleines assaillies par les lamproies marines…

Au Canada, dans l’estuaire du Saint-Laurent, des lamproies marines voyagent sur le dos des cétacés dans le but de sucer leur sang. Une étude américaine, annexant des photos comme preuves à l’appui, rapporte ces faits dans le Journal of Fish Biology. Ces poissons primitifs s’accrochent aux baleines, font un trou dans leur peau et extraient ainsi une quantité de leur sang. Ces observations semblent être les premières effectuées sur place confirmant que les lamproies s’agrippent aux baleines non seulement pour se laisser transporter mais pour s’en nourrir.whale-- (-C) Fondation Nicolas Hulot-flickr.jpgLes chercheurs qui étudient chaque petit rorqual qui se présente pour y trouver sa nourriture dans l’estuaire du Saint-Laurent au Québec, ont pris en photo ces baleines avant, pendant et après l’arrivée des lamproies. Des lésions sanglantes sur leur peau laissées par la morsure des lamproies munies d’une gueule en forme de disque dentelé démontrent que ces poissons s’emploient réellement à sucer le sang des cétacés ainsi qu’elles ont l’habitude de se comporter sur d’autres poissons qu’elles vampirisent en s’y agrippant.

Cette étude permet l’acquisition de nouvelles connaissances relatives au comportement de ce poisson-vampire qui impose sa présence aux baleines victimes de leur agression. La lamproie marine fut apportée accidentellement dans les eaux des Grands Lacs de l’Amérique du nord vers l’an 1800.

Source : sur-la-toile.com  (10.01.11)  

Les orques mangent du requin et s’y usent les dents !
Le cétacé du mois de janvier : le grand dauphin...