Action : 1 million de clics pour sauver la Méditerrannée !

La Méditerrannée est une mer malade et polluée aux ressources surexploitées. Au cours des dernières années, la biodiversité méditerranéenne s’est vue affectée par un nombre de facteurs liés aux activités humaines et aux effets du changement climatique (Bianchi et Morri, 2000).

La mer fermée est un habitat important pour de nombreuses espèces de mammifères marins: rorquals communs, dauphins bleu-et-blanc, grands dauphins, dauphins de Risso, baleines à bec de Cuvier, grands cachalots, globicéphales noirs… La sous-population du dauphin commun (Delphis delphis) de Méditerrannée est quant à elle reconnue « menacée » par la liste rouge de l’ICUN. L’espèce en déclin a deserté certaines zones où elle était auparavant commune, notamment en mer de Ligure, dans l’Adriatique et autour des Baléares (IUCN, 2010). Les espèces marines doivent faire face à  de nombreux facteurs de stress et de mortalité : dégradations de leur habitat, déclin des proies, accumulation de PCB dans les tissus, pollution environnementale, interactions avec le matériel de pêche, trafic maritime, pollution accoustique… Dauphin-Costa Marazon (C) Jabali1-FLickr.jpg
NAISSANCE D’UN PROJET INEDIT : 1 MILLION DE SIGNATAIRES pour sauver la Méditerranée

L’Expédition MED 2010 / 2013 est une grande campagne scientifique et environnementale en Méditerranée, qui mobilise une équipe de chercheurs issus d’une dizaine de laboratoires universitaires européens. Inédit en France et en Europe, ce programme de recherche met en lumière un phénomène alarmant, la présence d’une pollution quasi invisible, susceptible de rentrer dans notre chaine alimentaire : les microfragments de plastiques.La première série d’analyses des échantillons réalisée par l’IFREMER et l’université de Liège, estiment qu’environ 250 MILLIARDS de microfragments de plastiques contaminent la Méditerranée en surface.La mer Méditerranée est-elle en train de devenir une « soupe de plastique » ingérée par les poissons et même le plancton, base de toute la chaîne alimentaire ?

Source & pétition en ligne : expeditionmed.eu    Voir également : iucnredlist.org      

Les grands fonds au menu de la Conférence biodiversité marine à Monaco...
Plateformes offshore et biodiversité : faute de pouvoir s'opposer, l'UICN tente de limiter les impacts...