La forme de la caudale compense le poids de la défense chez le narval…

La défense d’ivoire que portent les narvals mâles à l’âge adulte, et quelques femelles, pèse 10 kilos et mesure plus de 2,7 mètres. Des chercheurs ont découvert que la forme de la nageoire caudale des narvals s’était adaptée pour compenser le poids de la défense au niveau de la tête du cétacé.

Le recours à des tomographies digitales en trois dimensions a permis aux scientifiques d’étudier les nageoires caudales de l’espèce, et plus précisément les différences qu’elles présentent entre les mâles et les femelles. Narval-Dompub.jpg
Ils ont découvert que les capacités natatoires des deux sexes étaient liées à la forme géométrique de la nageoire ; les femelles ayant une caudale au bord de fuite droit, comme chez les dauphins, et les mâles une caudale au bord convexe.

La forme de la caudale du mâle compense le poids de la défense sur l’avant du corps, tandis que celle de la femelle lui permet de nager plus rapidement et de plonger efficacement à la recherche de proies.

Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue scientifique Marine Mammal Science.Fig-1-Fluke-Collective.jpg

Source : smithsonianscience.org  (09.02.11)  

Les dauphins reconnaissent la voix de leurs congénères !
Le cétacé du mois de février : la baleine grise...

Laisser un commentaire