Côte d’Azur : un pacte pour laisser en paix les cétacés !


Les communes du littoral signent la Charte du Pelagos. L’organisme œuvre pour la protection des mammifères marins en Méditerranée. Le but : mieux faire connaître ces animaux.

 

 -C- C.YZOARD.jpg

 Après Nice-Côte d’Azur la semaine dernière, mais aussi Antibes et Mandelieu, Cannes vient de parapher la Charte du Pelagos. Le Pelagos, késaco ? Il s’agit du “seul espace protégé de haute mer dans le monde pour les mammifères marins”, résument ses responsables. Un “sanctuaire” qui s’étend sur un périmètre de 87 500 km2, entre la presqu’île de Giens, les côtes de la Sardaigne et la Toscane. Les signataires s’engagent ainsi à faire connaître les cétacés pour mieux les protéger.

A Cannes, par exemple, “des bateaux vont naviguer dans la baie cet été pour venir à la rencontre des plaisanciers et les sensibiliser”, explique l’adjointe à l’environnement, Pascale Vaillant. “On peut aller à la rencontre de ces animaux, mais pas n’importe comment, prévient Alain Barcelo, responsable du service scientifique du Pelagos. Un plaisancier qui vient déranger un cachalot alors qu’il prend sa respiration pour aller chasser, ça peut avoir des conséquences.”

Observer, oui, mais à condition de se pencher sur le code de bonne conduite à respecter. Comme celui de laisser entre l’animal et les bateaux un espace d’au moins cent mètres. Celui aussi de limiter le bruit, généré par le trafic maritime, les sonars actifs et les explosions sous-marines.

Et enfin, celui de tout faire pour éviter les rencontres fortuites. Les chocs entre bateaux et cétacés représentent en effet “la première cause de mortalité non naturelle” chez les cétacés, selon Alain Barcelo. Alors, pour que les hommes apprennent à cohabiter, les initiatives vont se multiplier tout l’été.

  Source : metrofrance.com  (11.04.11)  Actualité récente en rapport :   Cétacés en détresse : le Var se mobilise…    

Exposition : Mammifères marins en Méditerranée – Pelagos…    Voir également : sanctuaire-pelagos.org    

Pas de Calais - Grand site des 2 Caps : la ministre de l'Écologie dit oui !
Nouvelle collaboration internationale pour lutter contre les débris marins...

Laisser un commentaire