Saint-Gildas-de-Rhuys (56) – Un dauphin sauvé par des vacanciers…

Hier matin, un groupe de vacanciers se promenant au bord de la mer, à Saint-Gildas-de-Rhuys, a découvert un dauphin en difficulté dans les rochers. L’animatrice du groupe venu du village vacances Azuréva Kerjouanno, à Arzon, ainsi que quelques vacanciers, sont venus en aide au cétacé afin de le remettre à l’eau au plus vite. Ils ont appelé les pompiers pour connaître la procédure à suivre. «Ce fut un grand moment de plaisir pour tout le monde de voir repartir ce dauphin sain et sauf mais affaibli par cet échouage», a indiqué le directeur du village vacances. Source : letelegramme.com (14.04.11)  Delphinus- teeth -C- Jkirkhart35-Flickr.jpg

 Note de Réseau-Cétacés :  La remise à l’eau de ce dauphin commun ne garantit malheureusement pas sa survie. Sans l’avis d’un vétérinaire qui aurait examiné le cétacé, il est impossible de connaître son état de santé et donc de savoir s’il est physiquement apte à s’alimenter et à vivre. Bien que les cétacés soient protégés et en dépit de la présence de plusieurs delphinariums sur le territoire français, aucune structure ne prend en charge les quelques cétacés échoués vivants sur les cotes françaises, hormis les marsouins communs dans le Nord qui sont transportés dans un centre de soins aux Pays-Bas, comme le sont les espèces de petits mammifères ou d’oiseaux protégés dans les centres de sauvetage de la faune sauvage. Les dauphins ne s’échouent pas sans raison mais généralement car ils sont affaiblis par la maladie, la faim, la présence de parasites, la vieillesse ou des suites de blessures causées par la collision avec les embarcations ou le matériel de pêche. Ainsi, ce n’est pas l’échouage qui a causé la faiblesse du dauphin, mais l’inverse. Le dauphin commun étant une espèce grégaire, cet individu affaibli et solitaire a sans doute perdu sont groupe en se rapprochant des côtes ou après y avoir été poussé par les courants, et une remise à l’eau trop intempestive sans avis vétérinaire, bien qu’elle parte d’un bon sentiment, peut condamner le dauphin à la noyade.

      Actualité récente en rapport :

Nouvelle-Zélande : sauvetage d’une orque prise dans des cordages…     Le sauveur de dauphins…    

Une baleine de 3,50 m échouée sur la plage de Grancamp-Maisy...
Échouage rare d'un grand dauphin en Islande