Normandie : création d’un musée de fossiles de dinosaures marins !

La semaine dernière, le Paléospace a ouvert ses portes à Villers-sur-Mer, dans le Calvados. Il est le seul musée à présenter les fossiles d’animaux marins contemporains aux dinosaures dont regorge la côte normande. Basilosaurus (C) Wikipedia Creative Commons.jpgLes falaises des Vaches Noires, situées entre Deauville et Cabourg, sur la côte normande, sont soumises à l’érosion de la mer et déposent régulièrement de nouveaux fossiles sur la plage. Les plus anciens qui ont été retrouvés datent d’il y a 165 millions d’années. C’est pour exposer tous ces spécimens qu’a été créé le Paléospace,  un endroit où l’on peut désormais découvrir un fémur de crocodile, des vertèbres de reptile ou encore des moules fossiles. Tous datent du jurassique, à une époque où la France était immergée et où les seules zones hors de l’eau étaient les massifs armoricain et central ainsi que la Côte d’Azur.

Le Paléospace a dû reconstituer de nombreux squelettes pour déterminer la forme qu’avaient les dinosaures aquatiques. Des moulages ont été réalisés et ont permis de recréer la carcasse du crocodile marin, du reptile au long cou et à petite tête et du Liopleurodon ferox, un pliosaure de 10 mètres de long. Ce dinosaure possédait des dents de plus de 10 centimètres et était très certainement l’équivalent marin du Tyrannosurus Rex.

Le squelette d’un Ichthyosaure ophtalmosaurus est également présent. Il s’agit d’une ancienne espèce semblable au dauphin aux yeux démesurés. Il s’agit-là d’une pièce prêtée par un collectionneur privé et dont 80% ont été découverts aux Etats-Unis. A l’époque, il y a 150 millions d’années, cet animal était présent aussi bien dans la mer du Kansas que dans les eaux normandes. Ses yeux lui auraient permis d’atteindre les grandes profondeurs en captant un maximum de lumière. Un os se trouve d’ailleurs au centre de chaque orbite, « on imagine que ça protégeait l’oeil » explique l’attachée de conservation du patrimoine.

Comme l’indique The Canadian Press, le musée a également été pensé pour les enfants et propose des ateliers et des activités. Il est également possible de compléter sa visite en se rendant sur la plage, au pied des falaises des Vaches Noires, où il est encore possible de retrouver plusieurs fossiles. Le Paléospace lui-même organise les visites de groupes.


Source : maxisciences.com  (29.04.11)

Découvrez les trésors cachés de l'océan !
Golfe du Mexique : un rapport sur la marée noire relève des carences de Transocean...