Nouvelle-Calédonie : 1ère édition de la Fête de la Baleine !

Chaque année durant l’hiver austral, entre juillet et septembre, les baleines à bosse rejoignentles eaux chaudes de la Nouvelle-Calédonie pour y mettre à bas et s’accoupler. Les paysages spectaculaires et la fine connaissance du monde marin de ses habitants font de l’Ile Ouen un lieu privilégié pour l’observation de ces gigantesques mammifères. Pour célébrer ce moment exceptionnel, la tribu de Ouara qui peuple cette île au sud du « Caillou », organise, du 6 au 7 août, la 1ère édition de la Fête de la Baleine. (C) sabine_Picasaweb.jpgLa baleine est protégée au niveau international depuis 1986. En août 2003, la Nouvelle-Calédonie, comme d’autres pays du Pacifique Sud, a déclaré sa zone économique exclusive, sanctuaire pour les baleines. Tous les mammifères marins, notamment les baleines, les dauphins et les dugongs sont totalement protégés dans les eaux sur lesquelles la Province Sud a autorité.

La baleine à bosse est le mammifère qui effectue la plus longue migration marine. Elle parcourt chaque année des milliers de kilomètres entre l’Antarctique et les eaux chaudes du Pacifique pour venir s’y reproduire, notamment dans le Lagon de Nouvelle Calédonie. Cet animal marin a toujours fasciné et attisé la curiosité des hommes. Son poids avoisinant les 25 tonnes ne lui empêche pas de réaliser des sauts époustouflants, les baleines à bosse pouvant effectuer jusqu’à 70 sauts de suite !

L’Ile Ouen, située à la pointe sud-ouest du « Caillou », jouit d’un environnement exceptionnel, séparée de Grande Terre d’une passe profonde et très poissonneuse. Cette zone, comme le lagon, classé au Patrimoine mondial de l’Unesco, est ancrée dans le plus vaste ensemble récifal de la planète, et habitée de nombreuses espèces rares. Les baleines à bosse viennent notamment s’y reproduire chaque année entre mi-juillet et mi-septembre, ce qui offre l’opportunité rare de pouvoir les observer. Les paysages spectaculaires et la fine connaissance du monde marin de ses habitants font de l’Ile Ouen un lieu privilégié pour l’observation de ces gigantesques mammifères. Un point de vue a été spécialement aménagé sur l’île pour profiter pleinement du spectacle offert par les mammifères marins.

Les 6 et 7 août prochains, la tribu de Ouara invite les touristes à venir célébrer et admirer les baleines à bosse durant leur période d’accouplement et de mise-bas dans les eaux du Lagon. Les Kanaks de l’île Ouen ouvrent les portes de leurs cases aux visiteurs afin qu’ils puissent découvrir leurs coutumes et leur quotidien, au plus près de la Nature. La baleine à bosse revêt une importance toute particulière pour les habitants de l’Ile. Son arrivée dans les eaux du lagon marque en effet le début de la culture de l’igname, plante constituant l’élément principal de leur alimentation.

La Fête de la Baleine 2011 à l’Ile Ouen offre à la fois l’opportunité de découvrir le quotidien d’une tribu peu exposée au tourisme et d’observer un moment rare et exceptionnel de la vie sous-marine.

Pour rejoindre l’Ile Ouen, il faut prendre une navette depuis la Baie de Somme, voilier ou bateau à moteur. Cette baie se situe à 1h30 en voiture de Nouméa.

Différentes activités seront proposées pendant le week-end : observation des baleines, en voilier ou en bateau à moteur, pêche traditionnelle à marée basse, découverte de l’île à pied avec des guides locaux, observation des requins en bateau.Les habitants organisent aussi une Fête de bienvenue avec découverte des coutumes et des chants traditionnels et une veillée autour de contes traditionnels le Samedi soir.

A propos de Nouvelle-Calédonie Tourisme

Nouvelle-Calédonie Tourisme est le GIE chargé du développement et de la promotion de la destination Nouvelle-Calédonie, en France et dans le monde. Située à 20 000 km de la France, à l’est de l’Australie, peuplée de 245 000 habitants, la Nouvelle-Calédonie est constituée d’une terre principale de 400km de long, entourée des îles Loyauté à l’est (Ouvéa, Lifou, Maré), de l’archipel des Bélep au nord et de l’île des Pins au sud. Protégée de l’océan par une immense barrière de corail, la Nouvelle-Calédonie possède le plus grand lagon fermé du monde. Une grande partie des lagons et récifs coralliens de l’archipel est, depuis juillet 2008, inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco. L’île est classée cinquième pays de la planète pour sa richesse biologique. Plus d’informations sur 
www.nouvelle-caledonie-tourisme.fr
 Source : i-voyages.net  (06.06.11)Actualité récente en rapport :Les capacités de navigation des baleines restent un mystère…  La plus grande population de baleines à bosse identifiée en Antarctique !  

Evénement : Réseau-Cétacés organise un concours de photos !
Les journées de la Mer du 8 au 13 juin...