Canada : nouvelles règles pour l’observation des baleines…

L’industrie de l’observation des baleines se soumet à de nouvelles règles dans le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent. Tadoussac (C) afternoon_sunlight_Flickr.jpgLes entreprises ont travaillé en collaboration avec des chercheurs, Parcs Canada et Parcs Québec pour créer l’Alliance Éco-Baleine.

L’Alliance Éco-Baleine, parrainée par le biologiste et cinéaste Jean Lemire, propose un guide de pratiques écoresponsables qui va encore plus loin que les règlements qui régissent l’observation des baleines depuis 2002.

Le guide invite notamment les capitaines des navires en excursion à réduire la vitesse de leurs embarcations, à limiter à 30 minutes le temps sur un site achalandé et à éviter les concentrations de bateaux en un même site d’observation de baleines.

Les entreprises qui font des excursions dans le parc font partie de l’Alliance et ont accepté ces nouvelles règles. L’industrie est sensible à la protection des baleines dont l’observation est la première activité économique dans Charlevoix et dans Manicouagan.

Yan Hamel, de Croisières AML, fait valoir que se soumettre à ces nouvelles pratiques est dans l’intérêt de tous. « Quoi de mieux que s’allier et mettre en commun nos forces pour assurer la pérennité à la fois des entreprises et du milieu marin », dit-il.

En plus du guide de pratiques écoresponsables, l’Alliance Éco-Baleine se dote d’un plan de gestion qui contient une trentaine de mesures à mettre en place au cours des prochaines années.

Le Fonds de l’Alliance Éco-Baleine est aussi créé afin de financer des activités de recherche, de formation et d’éducation.

Source : radio-canada.ca  (15.06.11) Actualité récente en rapport : Ile de la Réunion : ne vous approchez pas des baleines, sinon les sanctions vont tomber ! 

Tourisme des baleines : Tonga serre la vis !
Ile de la Réunion : ne vous approchez pas des baleines, sinon les sanctions vont tomber !