La dangereuse migration du plancton et des baleines…

Les scientifiques tirent la sonnette d’alarme, alors que des phénomènes inhabituels sont observés dans le Passage du Nord-Ouest.

Une baleine qui dévie de son itinéraire naturel, du plancton retrouvé là où il ne devrait pas être : des modifications des l’environnement naturel induites par le réchauffement climatique inquiètent vivement les scientifiques. A la suite de l’échouage d’une baleine de 13 mètres de long sur une plage israélienne, ils ont conclu a l’ouverture d’un passage inhabituel dans les glaces du passage du Nord-Ouest, reliant l’Océan Atlantique à l’océan Pacifique.
 Whale - Lugo Spain (C) Carlospics_FLickr.jpgParallèlement, les scientifiques ont découvert du plancton dans l’Atlantique nord, où il n’avait manifestement  pas existé jusque-là, et ce pendant au moins 800.000 ans.

 « Les implications sont énormes. Un seuil a été franchi », alerte  Philip C. Reid, de la fondation Alister Hardy  pour la science des océans de Plymouth, en Angleterre. « C’est une indication de la vitesse à laquelle le changement se produit aujourd’hui sur terre à cause du changement climatique »,  ajoute t-il.

Une telle migration aurait été observée pour la dernière fois, selon lui, il y a 2 millions d’années. L’événement avait alors eu un « énorme impact sur l’Atlantique nord », amenant certaines espèces à s’éteindre, lorsque les nouveaux arrivants avaient pris le dessus dans la compétition pour la nourriture.

Source : atlantico.fr  (27.06.11)  Actualité récente en rapport : Réchauffement climatique : pour les baleines, un festin de krill… peut-être éphémère…   

La baleine à bosse chasse à l'aide de bulles !
Une ode à l’orque !

Laisser un commentaire