Ile Maurice : cachalot échoué à Albion – Nouveaux articles…

Albion : un remorqueur pour tirer la baleine morte vers le large

Les autorités mauriciennes ont finalement décidé de faire appel à un remorqueur de la Mauritius Ports Authority pour tirer la carcasse de la baleine en putréfaction vers le large. L’opération a duré jusqu’à tard hier soir et a repris à 6h30 ce matin.

Ce n’est pas faute d’avoir essayé. Malgré les gros moyens mis en œuvre dans la nuit du jeudi 17 novembre, dont la présence remarquée d’un remorqueur de la Mauritius Ports Authority (MPA), les gardes-côtes ne sont pas parvenus à tirer la carcasse de la baleine prisonnière des rochers à Albion.

L’opération avait débuté tôt dans la journée et le remorqueur n’est arrivé sur place que vers 21 heures. Cela après une décision d’un comité interministériel réuni pour décider du sort de la baleine morte qui dérive dans le lagon du village à l’Ouest de Maurice depuis le lundi 14 novembre.

Toutefois, en raison de l’obscurité et la présence de requins, l’opération a été stoppée à 22 heures. C’est donc vers les 6h30, ce vendredi 18 novembre qu’elle reprend.

L’objectif premier des autorités est de tirer la carcasse, emmaillotée dans des filets, à 10 miles nautiques du rivage. Surtout pour éviter la présence d’autres squales attirés par la chair en putréfaction, ce qui avait poussé les autorités à émettre une alerte aux requins, mardi.

Ce sont les pêcheurs qui ont donné l’alerte lundi, ayant repéré la carcasse à quelque deux kilomètres de la plage. Bien que la Mauritius Marine Conservation Society (MMCS) ainsi que le ministère de l’Agro-industrie et le Bureau du Premier ministre aient été avertis, aucune directive n’a été adressée à la National Coast Guard (NCG) bien qu’elle dispose d’une équipe dans cette localité.

La crainte était que le mammifère n’échoue sur la plage. Dans l’après-midi, il était déjà face au Club Med. Ce n’est que tard le lendemain que l’alerte aux requins a été donnée, les nageurs ont été invités à quitter le lagon et l’hôtel à suspendre ses activités nautiques.

Source :  lexpress.mu  (18.11.11)
 Cachalot--(C) Montuno_Flickr.jpg Baleine morte à Albion : remorquage réussi du cadavre hors du lagon

Les restes de la baleine retrouvée morte dans le lagon sur la côte ouest de Maurice a été remorquée en haute mer. L’opération a pris fin cet après-midi. Toutefois, la National Coast Guard maintient l’alerte aux requins dans le lagon d’Albion.

Après être resté quatre jours dans les rochers à Albion, le cadavre du cachalot retrouvé mort a été remorquée en haute mer, ce vendredi 18 novembre. Une opération qui avait été reportée hier, jeudi 17 novembre. A noter également, la présence accrue de requins autour du cétacé.

Peu avant la reprise des opérations, ce matin, le ministre de la Pêche, Nicolas Von Mally s’était rendu sur les lieux pour un constat. C’est finalement à 10h30 qu’un remorqueur  de la Mauritius Port Authority (MPA) a pu tirer vers le large ce qui restait du cétacé. Des éléments de la National Coast Guard (NCG) ont participé à l’opération.

Les hommes-grenouilles du Groupement d’Intervention de la Police Mauricienne (GIPM) ont encerclé le cadavre du mammifère pour y placer un filet. La manœuvre a été d’autant plus délicate, en raison de l’état de décomposition avancée de l’animal. La chair de celui-ci se détachait à chaque manipulation.

C’est au courant de l’après-midi de ce vendredi 18 novembre que la carcasse de la baleine a été tirée hors du lagon. Le danger de la présence des prédateurs à Albion n’est cependant pas écarté. Ainsi, la National Coast Guard (NCG) maintient l’alerte aux requins. « Les sorties en mer sont fortement déconseillées. Les prédateurs rodent actuellement dans les eaux d’Albion et vu qu’ils ne sentent plus l’odeur du cachalot, ils peuvent s’attaquer à n’importe quoi », confie un officier de la NCG.

Une équipe de la Mauritius Marine Conservation Society (MMCS) s’est également rendue sur les lieux pour prélever des échantillons sur la carcasse de l’animal. Celles-ci seront analysées en laboratoire. Les scientifiques espèrent ainsi en découvrir un peu plus sur ces animaux.

L’animal avait été aperçu, pour la première fois, le lundi 14 novembre au large de la côte ouest. Les pêcheurs craignaient alors qu’il ne se retrouve sur la plage. C’est finalement à environ 1,5 km derrière de l’hôtel Club Med, à Albion, que le mammifère avait échoué.

Source :  lexpress.mu  (18.11.11)
 Actualité récente en rapport :  Maurice : Une baleine morte échoue à Albion    Maurice : un cachalot mort à la dérive…  
   Plus d’infos sur l’espèce & fiche pédagogique téléchargeable : Le grand cachalot

Echouage massif de cétacés en Nouvelle-Zélande : quelle est la cause ?
Nouvelle-Zélande : 61 baleines pilotes échouées et mortes sur une plage...