Des baleines rares…

Des chercheurs australiens ont annoncé avoir filmé un petit groupe de Tasmacètes de Shepherd, premières images connues de ce type extrêmement rare de baleines à bec.  (C) Chris Vee-Flickr.jpg Ces cétacés dotés d’un bec qui ressemble à celui d’un dauphin n’ont été aperçus en liberté qu’une poignée de fois.

C’est une première pour les scientifiques australiens. L’équipe de la Division antarctique australienne était à la recherche de baleines bleues au large des côtes de l’Etat de Victoria  en janvier lorsqu’elle a repéré une espèce de Tamascète de Shepherd, des individus d’une espèce de baleines à bec si peu fréquente qu’on ne dispose d’aucune estimation de sa population. Selon le chef de l’équipe de chercheurs Michael Double, ces cétacés dotés d’un bec qui ressemble à celui d’un dauphin n’ont été aperçus en liberté qu’une poignée de fois depuis leur découverte en 1937. Ils n’ont jamais été filmés. Le Tasmacète de Shepherd a une peau grise et blanche et peut peser jusqu’à plus de cinq tonnes, pour une longueur de six mètres à l’âge adulte.

Unique. « Ces animaux sont connus quasi seulement au travers des cadavres échoués sur des plages, et il n’y en a pas eu beaucoup », a déclaré Michael Double, qualifiant ces images d’ « uniques ». Le Tamascète de Shepherd évolue vraisemblablement dans les mers de l’hémisphère Sud. « Ce sont des animaux qui vivent au large, en eau profonde et lorsqu’elles remontent à la surface, c’est pour de très brefs instants », a-t-il précisé. Les scientifiques pensaient jusqu’à présent que cette baleine avait un mode de vie solitaire.Or les images montrent un groupe d’une dizaine de Tasmacètes de Shepherd, a noté le chercheur. « C’est très excitant d’avoir vu ce groupe, ça va changer ce qui avait été écrit à leur sujet. Nos deux experts sur les baleines vont étudier les images pour tenter de déterminer leur taille et préparer un article scientifique », a ajouté Michael Double.
Source :  lnc.nc  (25.02.12) 

L'acidification des océans sans précédent depuis 300 millions d'années...
Les baleines sont stressées par le bruit des navires...

Laisser un commentaire