Coup de jeune pour les mammifères apparus après les dinosaures…

L’ancêtre commun à la baleine, à l’homme, au mouton et aux souris, est apparu bien plus tard qu’on ne le croyait. Non, il n’a pas cohabité avec les dinosaures.

800px-Humpback_tail_Fallarones.jpg


Il mangeait des insectes et avait la taille d’un petit rat. Il avait un utérus bifide, un cerveau avec des circonvolutions et un placenta ressemblant à celui des humains.. Certes, il n’avait pas grande allure, mais c’est bien l’ancêtre de tous les mammifères placentaires. Plus de 5 000 espèces à l’heure actuelle… dont nous. 36 millions d’années plus tard Jusqu’ici, on pensait qu’il était apparu bien avant l’extinction des dinosaures (il y a 65 millions d’années), et que ce petit raton avait cohabité avec les géants qui dominaient la planète. Et non. Des chercheurs du monde entier, s’appuyant sur la plus grande base de données génétiques au monde, ont conclu que l’ancêtre des mammifères était apparu peu après l’extinction des dinosaures. Entre 200 000 et 400 000 ans après le cataclysme (sans doute conséquence d’une météorite) qui avait éradiqué 70 % des espèces de la planète. Soit 36 millions d’années plus tard qu’annoncé jusqu’ici. Pour arriver à ces conclusions, publiées aujourd’hui dans la revue américaine Science, les chercheurs ont analysé les caractéristiques physiques et génétiques de 86 espèces, dont 40 éteintes mais connues grâce aux fossiles. Éléphants américains Autre conclusion de l’étude, une des branches des mammifères, appelée Afrotheria, comprenant les éléphants et les fourmiliers, serait originaires du continent américain. Comment ces animaux sont-ils parvenus jusqu’en Afrique ? Sans doute via l’Asie. Reste à dater et connaître leur parcours. La base de données est accessible au public (mais mieux vaut savoir ce que l’on cherche)
Source : ouest-france.fr (08.02.13) Source photo : wikimedia.org 

Quand les baleines à fanons avaient des dents...
Réduisons notre empreinte plastique, la mer est pleine !