Vidéo – Nieuport (Belgique) : un petit rorqual s’est s’échoué…

LIÈGE – Le petit rorqual qui s’est échoué ce dimanche sur la plage de Nieuport a été autopsié à Liège ce lundi. Les opérations se sont déroulées au Sart Tilman. Près de 400 grammes de sachets en plastique ont été retrouvés dans son estomac.

Les images du petit rorqual échoué sur la plage de Nieuport ont beaucoup circulé ce dimanche. C’est au sein de la faculté de Médecine vétérinaire du Sart Tilman que son autopsie s’est déroulée ce lundi après-midi, sous la supervision du Docteur Thierry Jauniaux, vétérinaire au département de pathologie et morphologie de l’ULg.

Le cétacé est arrivé sur les lieux vers 12h30, emmené depuis le littoral sur une remorque. «Depuis une vingtaine d’années, nous nous sommes spécialisés dans ce type d’autopsies. L’ULg est en quelque sorte devenue la référence du pays dans ce domaine», explique Thierry Jauniaux.

Si les scientifiques ont dans un premier temps pensé qu’il s’agissait d’une femelle, le petit rorqual est un jeune mâle. «Vu sa taille, il était même très jeune. Il semble particulièrement maigre», observait Thierry Jauniaux à l’entame de l’autopsie.

Pesant environ 400 kg pour 3,4 mètres de longueur, cet animal est «un rorqual à museau point, que l’on appelle aussi petit rorqual ou baleine de Minke. Il est plus petit que le grand rorqual, l’adulte mesurant 6 à 7 mètres de moyenne. Il ne dépasse jamais 9 mètres».

Les sachets sont probablement la cause de la mort

S’il n’est pas courant chez nous d’en voir s’échouer, «nos voisins néerlandais et français ont déjà eu plusieurs cas. En fait, le petit rorqual est assez courant en mer du Nord», mais aussi dans l’Atlantique Nord, indique Thierry Jauniaux.

L’autopsie de ce lundi s’est déroulée en présence d’étudiants de la faculté de Médecine vétérinaire, pour lesquels cette venue un peu particulière constituait une expérience intéressante.

Environ 400 grammes de sachets en plastique ont été retrouvés dans l’estomac du rorqual durant l’autopsie, «causant une subobstruction vers le tube digestif et expliquant certainement la maigreur anormale de l’animal. Cette obstruction est a priori la cause de la mort de l’animal», observait Thierry Jauniaux en fin d’après-midi.
Source : lavenir.net (11.03.13)

Actualité récente en rapport :

Vidéo – Espagne : un cachalot tué par le plastique en Andalousie…

L'université de Gand conservera le squelette du petit rorqual échoué à Nieuport...
Vidéo - Espagne : un cachalot tué par le plastique en Andalousie...

Laisser un commentaire