Nantes : une baleine archaïque s’arrime au muséum…

Un moulage de squelette de basilosaurus isisest présenté au muséum d’histoire naturelle de Nantes. C’est une première en France.

Museum_of_Zoology_SPb_000000363_1_m.jpg


Le moulage d’un fossile d’une baleine archaïque, basilosaurus isis, est dorénavant exposé au muséum d’histoire naturelle de Nantes. Il s’agit de la reproduction d’un fossile découvert en Égypte, à 150 km au sud du Caire,dans un site que l’on appelle aujourd’hui la vallée des baleines.

« Au début du XXesiècle, un paléontologue y avait découvert des restes de mammifères marins. Puis le coin était tombé dans l’oubli jusqu’aux années 1980,raconte Pierre Watelet, le directeur du muséum d’histoire naturelle de Nantes.Àcette époque, des missions scientifiques ont mis à jour plusieurs centaines de squelettes plus ou moins complets de cétacés archaïques. »À première vue, la bête de plus de 15m de long a tout du serpent ou plutôt de l’immense lézard primitif, avec son corps tout en longueur et ses quatre pattes ; deux toutes petites à l’arrière et deux plus importantes à l’avant, juste derrière la tête. Cette apparence a induit d’ailleurs en erreur les premiers scientifiques, qui ont d’abord pensé à un reptile, d’où son nom hérité de Basilosaurus, roi des Sauriens (saurus signifiant reptile). Mais des études anatomiques ont prouvé que c’était en réalité un mammifère marin. « La forme des vertèbres montre que c’est un type de baleine archaïque, explique Pierre Watelet. Ses pattes sont héritées de ses ancêtres terrestres. Elle a un crâne de carnivore doté d’un orifice nasal qui lui permet de ne pas sortir complètement la tête de l’eau pour respirer. »Ce cétacé a vécu entre 45 et 36 millions d’années, avant Jésus-Christ, dans l’océan Téthys, ancêtre de la Méditerranée. Il se nourrissait d’animaux marins de grande taille. Cela montre que l’évolution ne s’est pas faite uniquement de la mer à la terre mais aussi dans le sens inverse. Puisqu’un mammifère à l’origine terrestre revient à la vie aquatique en s’adaptant. Passionnant ! Ce thème, « les cétacés, histoire d’un retour au milieu aquatique », sera au centre de la journée scientifique du 23mai, ouverte à tous dans la limite des places disponibles. Au muséum, le basilosaurusse retrouve en tête en tête avec le squelette de baleine moderne, accroché à l’étage de la zoologie. Il y a juste un plafond de verre qui les sépare. « On va pouvoir organiser des visites spécifiques en faisant des comparaisons par exemple dans les domaines du déplacement ou de la nutrition »,se réjouit Pierre Watelet Cadeau supplémentaire, pour la nuit européenne des musées du 18mai, des étudiants de l’école de Design atlantique ont imaginé une animation numérique pérenne qui permettra de voir en chair et avec sa peau l’animal préhistorique. Ce travail a été entrepris dans le cadre des ateliers récents mis en place par le quartier de la Création. Dans le dernier fascicule programme du muséum, un QR code permet un accès sur Internet à une version en 3D du basilosaurus. Source : nantes.maville.com  (17.04.13)

Source photo : wikimedia.org
Actualité récente en rapport : Un fossile de baleine vieux de 3,5 millions d’années…
Nouvelles espèces de baleines préhistoriques…

Les mâchoires de baleine sont de retour au Muséum...
Rendez-vous sur la page Facebook de Réseau-Cétacés... !

Laisser un commentaire