Les mâchoires de baleine sont de retour au Muséum…

Jeudi matin, les passants de la place Imbach ont pu assister à un spectacle inhabituel. Un camion-grue est venu déposer la plus ancienne et imposante pièce du Muséum des Sciences Naturelles d’Angers, dans la cour de l’établissement. Déménagées à la mi-novembre, les mâchoires de baleine ont profité des travaux effectués au Muséum pour s’offrir un lifting.

800px-Blue_Whale_skeleton,_Canadian_Museum_of_Nature.jpg


Elles ne retrouveront leur place qu’à partir du 13 mai prochain au cœur du muséum. Mais elles sont bien rentrées à la maison. Quatre demi mâchoires de baleine datant de près de 450 ans, viennent de bénéficier d’une restauration.

Mesurant près de 4 mètres de long, elles n’avaient pas bougé de leur vestibule pendant 127 ans. D’une très grande fragilité, elles ont nécessité la plus grande vigilance de tous, lors de leur déplacement au-dessus des murs du Muséum. Thomas Rouillard, chargé de collection, a précisé que « ces pièces historiques ont été aspirées, et les graisses calcaires, nettoyées ».

Des pièces datant du Moyen-âge

Selon la légende, ces ossements de baleine auraient été offerts par le Roi René à la Cathédrale, en guise d’ex-voto. Au Moyen-âge, la baleine s’invitait régulièrement au menu de la population. On la pêchait dans l’Atlantique et on l’acheminait jusqu’à Angers. D’où leur présence ici et leur valorisation lors de l’installation à la fin du XIXème siècle, en 1888.

Suite aux travaux réalisés au Muséum, d’autres pièces ont été déménagées et retrouveront progressivement leur place après un nettoyage en bonne et due forme.
Source : angersmag.info  (03.05.13)

Source photo : wikimedia.org  


Actualité récente en rapport :

Nantes : une baleine archaïque s’arrime au muséum…

Hongkong : les dauphins roses menacés à cause de l’urbanisation intense de la ville...
Marée noire en Floride : trois ans après, un bilan catastrophique sur l'écosystème...