Nager avec les dauphins un rêve parfois accessible… !

Oui, les dauphins nous fascinent. Parce qu’ils sont intelligents, sensuels et malicieux. Partir à leur rencontre, c’est tendance, mais en les respectant.

vlcsnap-2013-05-30-11h00m06s118 (2) utilisée pour site.jpg

Depuis le feuilleton télévisé Flipper et le livre Un animal doué de raison de Robert Merle, dans les années 1960, le dauphin a le vent en poupe. Il est doté d’une intelligence particulière, tournée vers le jeu et la relation aux autres et possède un langage propre qui lui permet de communiquer avec ses pairs. Coquin, il passe près d’un quart de son temps à faire l’amour! Sa curiosité, son sens de la solidarité, son humour interpellent tous ceux qui l’approchent. Tout comme cette amitié, unique et désintéressée, qu’il a toujours manifestée à l’égard de l’homme. Une approche réglementée Il est donc important de lui rendre la pareille, et de s’efforcer de nous comporter à son égard avec autant de respect et de bienveillance qu’il le fait avec nous.
Pas question de « consommer du dauphin », rappelle Brigitte Sifaoui, spécialiste des cétacés. « On oublie les Marineland et autres parcs d’attractions où les dauphins sont comme en prison. On évite les sorties à la journée hors de prix proposées en Méditerranée. On se tourne plutôt vers les organismes qui pratiquent un écotourisme pondéré et réfléchi, accompagné d’une réelle information sur les animaux, leur milieu et les moyens de les préserver. » Il existe une réglementation drastique – accords internationaux pour la protection des cétacés, ministère de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement, juin 2001 – concernant les relations entre hommes et dauphins.
S’il est interdit de les nourrir, de les poursuivre ou de jeter des détritus dans leur environnement (les sacs en plastique risquent de les étouffer!), il est aussi interdit de les approcher à la nage à plus de cinquante mètres, rappellent les associations écologistes.
Et s’ils prennent l’initiative de s’approcher? « Je recommande avant tout d’aller les voir. Les observer constitue déjà une intense satisfaction, ajoute Brigitte Sifaoui. Puis, si les circonstances s’y prêtent, on peut se mettre à l’eau en restant toujours à proximité du bateau. Enfin, si les dauphins le décident, il est possible de jouer avec eux. Cela ne doit pas être un but en soi, mais la cerise sur le gâteau. » Une fois dans l’eau, les émotions se mêlent. Une certaine appréhension d’abord, parce que la scène se déroule le plus souvent en pleine mer et que l’on se sent vulnérable face à ces animaux à la taille imposante (jusqu’à 200 kg!). Certains éclatent en sanglots, d’autres rient ou ne trouvent plus leurs mots. Les dauphins semblent faire écho à notre enfant intérieur. « Communiquer avec un animal sauvage décuple le sentiment qu’il existe un lien profond entre l’homme et la nature, témoigne Véronica Duport, ancienne soigneuse. Il nous rend humble, conscient de nos limites comme de nos ressources pour agir, recevoir et donner. » Perçu comme un ange marin « L’image du dauphin renvoie à notre part animale, confirme la psychanalyste Marie-Laure Colonna. Notre instinct, notre nature profonde sont en train de prendre davantage d’importance. Mes analysés, par exemple, rêvent de plus en plus d’un retour à la nature. Comme si une nouvelle conscience émergeait, avec un renouveau des valeurs du côté de la profondeur. » Dans ce bouleversement, le dauphin joue un rôle éminemment symbolique. On lui attribue toutes sortes de qualités, bien au-delà de ce que l’on sait réellement de lui. « C’est un mammifère issu de la mer. Or celle-ci représente la puissance de notre inconscient, la force fécondante et nourricière. Les dauphins sont donc perçus comme des anges marins, gentils et préoccupés des autres. Bien qu’excessif, ce symbole recèle une portée positive, conclut Marie-Laure Colonna. Grâce à lui, nous développons une conscience plus respectueuse du monde qui nous entoure. »
Source : centre-presse.fr  (20.07.13)
Voir également: Rencontrer les Cétacés… 

Il capture les images incroyables d'un dauphin chassé par des orques...
Plérin (Bretagne) - Des dauphins s’invitent à la régate... !