Où observer de grands dauphins en Bretagne et Basse-Normandie ?

Voir des dauphins faire des ronds dans une piscine est une chose. Les rencontrer libres, dans leur milieu naturel, est une tout autre expérience.
GroßeTuemmlerTarifa.jpg

Deux zones maritimes accueillent des populations de grands dauphins en Bretagne et Basse-Normandie : la mer d’Iroise autour de l’archipel de Molène et de l’île de Sein, avec une centaine d’individus. Et le golfe normando-breton, qui s’étend de la Hague jusqu’à Bréhat, qui en compte environ 500. Cette population est stable. «Au fil des saisons, les groupes résidant en mer d’Iroise sont rejoints par des populations du large, ce qui limite les problèmes de consanguinité », explique Romain Hubert, du Parc naturel marin d’Iroise. Ces grands dauphins mesurent jusqu’à 4 m et pèsent 650 kg pour les plus gros. Ils vivent en troupeaux, essentiellement composés de femelles avec leurs petits. Petits qui restent à leurs côtés jusqu’à l’âge de six ans. Les mâles évoluent à part, ou en solitaire. Il est possible de les voir de près en embarquant sur les bateaux semi-rigides de deux organismes privés, l’un basé au Conquet ( archipelexcursions.fr ) et l’autre à Lanildut ( finist-mer.fr ). Ou encore avec l’association Al-Lark à Cancale ( al-lark.org ). Comptez environ 50 € par adulte pour une sortie de deux heures environ, ou une adhésion Découverte de 40 € pour l’association. Les réservations sont indispensables.

« Ils sont très joueurs »

La rencontre avec un groupe de dauphins n’est pas garantie. Mais les guides nature ou les biologistes qui encadrent ces sorties savent vous faire patienter en transmettant leurs connaissances et leur expérience du milieu marin. Avec eux, vous êtes assurés d’approcher les animaux dans le plus grand respect. Quand la rencontre – magique – avec les grands dauphins a lieu, les pilotes des bateaux semi-rigides se maintiennent à distance, sur une route parallèle aux animaux, pour ne pas les effrayer. Ils leur laissent ainsi le choix de s’approcher, s’ils le souhaitent. «Ils aiment les humains et sont très joueurs,explique le représentant de Finist-mer. Si on les traite bien, ils viennent vers nous.»«Le bateau ne traque pas les dauphins, il ne rentre pas dans le banc et nous ne les touchons pas,confirme-t-on à Archipel Excursion. Mais nous connaissons bien leurs habitudes…»Lucie DERHUYS.Source : jactiv.ouest-france.fr  (20.08.13) Source photo : .wikimedia.org  

Voir également: Rencontrer les Cétacés…

Un dauphin à la rencontre des jet-skis aux Sables-d'Olonne...
Dunkerque - Une baleine en balade au large...

Laisser un commentaire