Pixar change la fin du Monde de Dory à cause d’un documentaire écolo…

Le documentaire Blackfish, qui s’intéresse au mauvais traitement des animaux à Seaworld, aurait poussé Pixar à modifier la fin de la suite du Monde de Némo.

Pixar-change-la-fin-du-Monde-de-Dory-a-cause-d-un-documentaire-ecolo_portrait_w532.jpg


En 2003, Le Monde de Némo avait été un des gros succès de Pixar, rapportant plus de 920 millions de dollars à travers le monde. Une suite semblait évidente et qui de mieux pour la mener que le personnage très attachant de Dory, ce charmant poisson chirurgien bleu à la mémoire percée. C’est donc en 2015 que Le Monde de Dory (oui, ils ne sont pas allés chercher loin pour le titre) sortira sur nos écrans.

2015, c’est plutôt loin et pourtant le scénario fait déjà parler de lui. En effet, il semblerait qu’après avoir vu le documentaire Blackfish de Gabriela Coperthwaite (présenté à Sundance en janvier), John Lasseter, directeur artistique de Pixar, et Andrew Stanton, le réalisateur du film, auraient décidé d’apporter quelques changements au script. A la fin du Monde de Dory, certains mammifères marins étaient envoyés dans un parc aquatique du type Marineland (SeaWorld aux Etats-Unis). Mais depuis le documentaire Blackfish, qu’ils ont eu l’occasion de voir en avril dernier, ils vont permettre à ces animaux de faire le choix de rester ou de quitter le parc.

Mais, pourquoi ? Que s’est-il passé pour que le tout-puissant Pixar soit secoué par un petit documentaire – dont peut-être plus personne ne parlera en 2015 ? Véritable manifeste pour la défense des animaux en captivité, Blackfish s’intéresse au mauvais traitement des mammifères marins dans les parcs d’attractions qui leur sont dédiés. Le documentaire a comme point de départ l’attaque mortelle d’une orque sur un soigneur en 2010 et en cherche les raisons à travers une enquête approfondie sur les conditions de vie de ces cétacés. Un film qui a « profondément touché » les employés de Pixar selon la réalisatrice. En tout cas, il s’agit pour Blackfish d’un bon buzz. Le petit doc responsable de modifications au sein d’un gros blockbuster d’animation, cela devrait lui assurer une bonne publicité pour sa diffusion sur CNN le 24 octobre prochain après une carrière en salles limitée en juillet qui lui avait permis d’engranger quelques 700 000 dollars de recette.

Et le choix de faire ces changements aurait été guidé par la volonté des studios de ne pas avoir leur propre Mélodie du Sud, comme ils l’auraient expliqué à Coperthwaite. Ce film de 1946 de Disney, qui n’est plus diffusé de nos jours, est majoritairement considéré comme raciste et reste une « tâche » dans la filmographie du studio. De plus, il faut dire que depuis longtemps, Pixar défend la cause environnementale. Cars 2 avait notamment une sous intrigue sur le biocarburant et Wall-E commençait sur une Terre dévastée par la pollution et les déchets que les hommes avaient été obligés de fuir. Il est donc compréhensible que le studio ne souhaite pas être associé aux mauvais traitements des animaux marins en captivité, même de façon détournée.

Le Monde de Dory est prévu pour le 2 décembre 2015 chez nous. Aux Etats-Unis, c’est Ellen de Generes qui prêtera à nouveau sa voix au personnage et il y a fort à parier que Céline Monsarrat  en fera de même en France. Le film s’intéressera au passé du poisson bleu qui n’arrive pas à se souvenir d’où elle vient et qui l’a élevée. Source : premiere.fr  (14.08.13)

Blackfish prochainement en salle, voir : allocine.fr 

Voir également :

Vidéo – Blackfish et Death at SeaWorld : réquisitoires contre la captivité des orques… 

Les tortues de mer avalent de plus en plus de déchets...
Rendez-vous le 20 août... !